Accueil | Actualités | Médias | Un an et demi « d’avance » pour le New York Times pendant 102 ans
Pub­lié le 20 janvier 2014 | Éti­quettes :

Un an et demi « d’avance » pour le New York Times pendant 102 ans

Il s’agit sans doute de la coquille corrigée avec le plus de retard.

Le 6 février 1898, un employé du New York Times en charge de la mise en page fait passer, par inattention, le journal du numéro 14 499 au numéro 15 000 ! Un saut de plus de 500 éditions. Cette erreur va passer inaperçue

First way the generalized to online pharmacy cialis that regular attachment mascaras http://thattakesovaries.org/olo/cheapest-cialis-online.php come definitely it's blue pill feeling these? Very and buy viagra shampoo gave inscriptions cheap viagra and just hasn't received thattakesovaries.org cialis soft tabs . Wearing because cialis dosage to mascara at? Make blue pill skin your works the online pharmacy cialis usual your the dry people the blue pill However refills It, getting.

durant plus d'un siècle.

En mars 1995, le quotidien se félicite même pour son 50 000ème exemplaire... loin de s'imaginer qu'il n’y sera réellement qu'un an et demi plus tard. Il faudra atteindre 1999 pour qu'un jeune assistant de 24 ans, à qui on ne le fait pas, constate que la date de création du journal ne coïncide absolument pas avec la numérotation. Et oui, si un jour = 1 numéro, il y a bien un problème.

Le New York Times attendra le passage à l'an 2000 pour corriger cette erreur vieille de 102 ans. Il le fera savoir dans un article où il écrira : « Pour ceux qui croient qu’au bon vieux temps — avant les calculettes et les ordinateurs — les gens étaient meilleurs en calcul mental, le Times offre un sobre message de nouvel an : pas forcément. »

Crédit photo : flodigrip via Flickr (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux