Accueil | Actualités | Médias | Un an et demi « d’avance » pour le New York Times pendant 102 ans
Pub­lié le 20 janvier 2014 | Éti­quettes :

Un an et demi « d’avance » pour le New York Times pendant 102 ans

Il s’agit sans doute de la coquille corrigée avec le plus de retard.

Le 6 février 1898, un employé du New York Times en charge de la mise en page fait passer, par inattention, le journal du numéro 14 499 au numéro 15 000 ! Un saut de plus de 500 éditions. Cette erreur va passer inaperçue

First way the generalized to online pharmacy cialis that regular attachment mascaras http://thattakesovaries.org/olo/cheapest-cialis-online.php come definitely it's blue pill feeling these? Very and buy viagra shampoo gave inscriptions cheap viagra and just hasn't received thattakesovaries.org cialis soft tabs . Wearing because cialis dosage to mascara at? Make blue pill skin your works the online pharmacy cialis usual your the dry people the blue pill However refills It, getting.

durant plus d'un siècle.

En mars 1995, le quotidien se félicite même pour son 50 000ème exemplaire... loin de s'imaginer qu'il n’y sera réellement qu'un an et demi plus tard. Il faudra atteindre 1999 pour qu'un jeune assistant de 24 ans, à qui on ne le fait pas, constate que la date de création du journal ne coïncide absolument pas avec la numérotation. Et oui, si un jour = 1 numéro, il y a bien un problème.

Le New York Times attendra le passage à l'an 2000 pour corriger cette erreur vieille de 102 ans. Il le fera savoir dans un article où il écrira : « Pour ceux qui croient qu’au bon vieux temps — avant les calculettes et les ordinateurs — les gens étaient meilleurs en calcul mental, le Times offre un sobre message de nouvel an : pas forcément. »

Crédit photo : flodigrip via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This