Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Un an après les attentats, Charlie Hebdo fustige le Dieu des « culs-bénits » !

4 janvier 2016

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Un an après les attentats, Charlie Hebdo fustige le Dieu des « culs-bénits » !

Un an après les attentats, Charlie Hebdo fustige le Dieu des « culs-bénits » !

Un an après l’attaque du 7 janvier 2015, Charlie Hebdo sort un numéro spécial tiré à près d’un million d’exemplaires.

En cou­ver­ture, point de Mahomet mais… un Dieu à la barbe blanche, plutôt de type judéo-chré­tien, l’habit ensanglan­té et armé d’une kalach­nikov, avec ce titre : « 1 an après, l’as­sas­sin court tou­jours ». Ce numéro com­prend un cahi­er de dessins des dis­parus (Cabu, Wolin­s­ki, Charb, Tig­nous, Hon­oré) mais aus­si des con­tribu­teurs extérieurs dont la min­istre de la Cul­ture Fleur Pel­lerin (!), des comé­di­ennes comme Isabelle Adjani, Char­lotte Gains­bourg, Juli­ette Binoche, des intel­lectuels comme Élis­a­beth Bad­in­ter, la bangladaise Tasli­ma Nas­reen, l’améri­cain Rus­sell Banks, et le musi­cien Ibrahim Maalouf.

Dans un édi­to, le dessi­na­teur Riss, sur­vivant de l’at­taque du 7 jan­vi­er 2015, se pose en défenseur de la laïc­ité con­tre les « fana­tiques abrutis par le Coran » mais aus­si « les culs-bénits venus d’autres reli­gions » qui auraient d’après lui souhaité la mort du jour­nal. Rap­pelons qu’un cul bénit (ou cul béni) est la manière famil­ière et péjo­ra­tive dont on nomme les Chré­tiens… « Les con­vic­tions des athées et des laïcs peu­vent déplac­er encore plus de mon­tagnes que la foi des croy­ants », estime Riss.

Dès 2006, quand Char­lie Heb­do avait pub­lié les car­i­ca­tures de Mahomet, « beau­coup espéraient qu’un jour quelqu’un viendrait nous remet­tre à nos places. Oui, beau­coup ont espéré qu’on se fasse tuer. TU-ER », pour­suit Riss.

Sauf qu’à défaut de nom­mer ceux qui, pré­cisé­ment, ont « tué Char­lie », l’heb­do­madaire a préféré faire sa une con­tre les « culs-bénits »… Ou com­ment faire du busi­ness en évi­tant désor­mais tout dan­ger !

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.