Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Twitter débouté dans l’affaire du hashtag #unbonjuif

17 juin 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Twitter débouté dans l’affaire du hashtag #unbonjuif

Twitter débouté dans l’affaire du hashtag #unbonjuif

Twitter a été débouté le 12 juin par la cour d’appel de Paris dans l’affaire du hashtag #unbonjuif. La cour d’appel a confirmé son obligation de communiquer à cinq associations de défense des droits de l’homme les informations concernant les auteurs de tweets racistes ou antisémites.

La cour a con­staté que Twit­ter n’avait pas fourni les don­nées, ni la jus­ti­fi­ca­tion d’une impos­si­bil­ité des les fournir. Le fait que la société améri­caine se soit déclarée prête à le faire, mais sous plusieurs con­di­tions, notam­ment la délivrance d’une com­mis­sion roga­toire inter­na­tionale, ne jus­ti­fie pas cette non-com­mu­ni­ca­tion, selon la Cour. « Nous sommes déçus que la Cour ait décidé de ne pas enten­dre notre appel. Nous étu­dions les options, y com­pris celle de soumet­tre à nou­veau l’ap­pel », a réa­gi Twit­ter.

En octo­bre dernier, plusieurs tweets reprenant les mots clés #unbon­juif et #unjuif­mort avait été dif­fusé sur le réseau social de micro-blog­ging qui avait alors été assigné en référé par l’Union des Étu­di­ants Juifs de France (UEJF), J’accuse ! (action inter­na­tion­al pour la Jus­tice), SOS Racisme, le Mou­ve­ment con­tre le racisme et pour l’amitié entre les peu­ples (Mrap) et la Ligue inter­na­tionale con­tre le racisme et l’antisémitisme (LICRA).

Twit­ter avait accep­té de retir­er les mes­sages infamants mais en jan­vi­er, un nou­veau hash­tag appa­rais­sait sur le réseau social : #SiJe­tais­Nazi, provo­quant la fureur des asso­ci­a­tions… Ce sont deux con­cep­tions de la lib­erté qui s’affrontent dans cette affaire : la lib­erté améri­caine qui ne sup­porte aucune restric­tion et la lib­erté française qui en sup­porte de nom­breuses. Reste désor­mais à savoir si l’entreprise améri­caine va s’exécuter face à une déci­sion de jus­tice française, ce qu’elle n’est théorique­ment pas oblig­ée de faire.

Voir aussi : Tweets antisémites : l’UEJF assigne Twitter en référé

Crédit pho­to : cap­ture d’écran Twit­ter. Mon­tage Ojim (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).