Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Toujours plus de culture américaine, Disney+ arrive

10 novembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Toujours plus de culture américaine, Disney+ arrive

Toujours plus de culture américaine, Disney+ arrive

Les abominables accords Blum-Byrnes de 1946 signés par Jean Monnet et Léon Blum signaient la prééminence du cinéma américain en France. Malgré l’opposition des milieux français du cinéma, les accords mettaient fin à une réglementation de 1936 instaurant un quota de films américains dans les salles françaises.

Un an plus tard la dif­fu­sion de films français en salles avait dimin­uée de moitié. Depuis, la dif­fu­sion de l’Amer­i­can Way of Life n’a cessé d’imprégner la psy­ché française. L’arrivée de Dis­ney+ (au print­emps 2020 en France) ne va pas ralen­tir le phénomène.

Toujours plus de super-héros

Vous souhaitez que vos chères petites blondes (et vous-même) puis­sent s’ abru­tir un peu plus et vous gorg­er sous-cul­ture yan­kee ? Alléluia, cela ne va vous coûter que 6,99€ par mois. Pour un peu moins de 84€ par an vous allez pou­voir vous iden­ti­fi­er. À qui ? Aux super héros améri­cains, par­di, ce bon Mon­sieur Byrnes avait vu juste et ces bons Messieurs Blum et Mon­net avaient gen­ti­ment acqui­escé, l’influence cul­turelle précède la dom­i­na­tion économique ou la sujé­tion poli­tique.

Ils sont tous là chez Dis­ney, Hulk, Spi­der Man, Bat­man, X‑Men. Ils sont flan­qués de Min­nie et Mick­ey, du Mup­pet Show, de Toy Sto­ry. Les héros de Star Wars les accom­pa­g­nent. Et des séries à foi­son, les Simp­sons, et encore du Star Wars à venir. Sans oubli­er bien enten­du leur chef, Cap­tain Amer­i­ca.

Jusqu’à la lie

Vous n’en avez pas assez ? Vous voulez être un « vrai citoyen du monde », c’est-à-dire un citoyen améri­cain, sans le passe­port mais avec la vraie cul­ture qui compte, la cul­ture télévi­suelle. Alors en dehors de Dis­ney+, que vous atten­dez avec impa­tience, abon­nez-vous à Net­flix, Ama­zon Prime, Apple TV, HBO. Affalé sur votre canapé, bour­ré de chips et de bar­res sucrées, vous devien­drez obèse, heureux et vous bénirez les bons Samar­i­tains Byrnes, Blum et Mon­net, qu’ils reposent en paix.

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : première audience le 7 octobre 2020

Claude Chollet et l’Observatoire du journalisme (OJIM) ont été mis en examen par le procureur de la République à la demande de Monsieur Ramzi Khiroun, ancien chauffeur et garde du corps de DSK et maintenant porte-parole du groupe Lagardère. La mise en examen porte sur le délit d’injures publiques, susceptible d’une amende de 12.000 € et de dommages et intérêts supplémentaires. La première audience a lieu le 7 octobre. Pour nous aider à nous défendre et à nous développer, rejoignez nos donateurs.

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.