Accueil | Actualités | Médias | TF1 poursuit son développement sur internet
Pub­lié le 24 avril 2013 | Éti­quettes : ,

TF1 poursuit son développement sur internet

La première chaîne d’Europe, qui était à la traîne il y a quelques années, semble bien lancée dans l’information sur internet. Grâce à mytf1news.fr, véritable centre névralgique de sa partie en ligne, TF1 veut accélérer sa présence sur la toile et s’imposer comme un leader.

« Nous ne faisons pas le choix entre une stratégie vidéo et une stratégie de l’écrit, nous nous plaçons au milieu en choisissant les deux », a expliqué Olivier Abecassis, directeur général d’eTF1, aux Échos. Sur la plateforme en ligne, en plus des vidéos de JT déjà présentes, des contenus additionnels seront bientôt disponibles.

Par exemple, les versions longues des entretiens présents sur le petit écran y seront disponibles. Aussi, TF1 souhaite se servir de la multiplication des écrans pour proposer aux téléspectateurs un approfondissement des sujets du JT en direct sur tablette. « Nous partons du principe que presque tout le monde a un second écran à la maison », a estimé Catherine Nayl, la directrice de l’information de la chaîne.

TF1, qui a proposé mytf1news sur mobile il y a un mois, vise 20 millions de vidéos vues par mois, contre 12 millions actuellement, espérant capter 30 % de l’audience vidéo sur internet (15 % actuellement). La publicité représente en effet un marché important dans le monde de la vidéo en ligne.

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux