Accueil | Actualités | Médias | Télévision : audience en baisse… sauf pour Arte
Pub­lié le 13 juin 2013 | Éti­quettes : , , , ,

Télévision : audience en baisse… sauf pour Arte

TF1, France Télévisions, M6, Canal… toutes les chaînes historiques sont touchées par un recul de leur audience ce mois de mai 2013, selon les chiffres de Médiamétrie.

Comme TF1, qui passe de 22,9 % de part d’audience à 22,2 %, les chaînes privées affichent une audience en baisse par rapport à mai 2012. Ainsi, M6 passe de 10,4 % à 10 % pendant que Canal chute de 3,2 % à 3 %. Même constat pour les chaînes d’information en continu.

C’est France Télévisions qui connaît le plus gros recul. France 2 passe de 15,1 à 14,2 %, encaissant la plus grosse chute des chaînes historiques. Les autres chaînes de la télévision publique sont toutes également en baisse : France 3 passe de 9,6 % à 9,3 %, France 4 de 2,3 à 2 %, et France 5 de 3,5 à 3,4 %.

Si cette baisse générale de l’audience s’explique par l’arrivée des nouvelles chaînes sur la TNT, la petite surprise vient de la chaîne franco-allemande Arte, qui passe de 1,7 à 1,9 %. Le groupe France Télévisions se va-t-il se mordre les doigts d’avoir supprimé ses émissions culturelles ?

Voir aussi : Picouly dénonce la disparition de la culture sur France TV

Crédit photo : Ayla87 via sxc (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This