Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Syrie : Le Figaro censure un message humanitaire
Publié le 

22 mai 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Syrie : Le Figaro censure un message humanitaire

Syrie : Le Figaro censure un message humanitaire

Dans un communiqué daté du 16 mai 2013, l’Institut international pour la paix, la justice et les droits de l’homme (IIPJHR) a fait part de sa consternation devant le refus de la rédaction du Figaro de publier l’une de ses annonces.

L’annonce en ques­tion lançait un appel aux par­ents de com­bat­tants rebelles engagés en Syrie, leur pro­posant de les aider à rap­a­tri­er leur enfant. Tout avait pour­tant bien com­mencé. « L’éditeur du Figaro a accep­té de pub­li­er notre annonce moyen­nant le verse­ment de la somme de 4 000 euros. Notre annonce devait paraître dans l’édition du Figaro du ven­dre­di 17 mai », nous informe l’Institut dans son com­mu­niqué.

Et celui-ci de pour­suiv­re : « Mais nous venons d’apprendre avec con­ster­na­tion que la rédac­tion du Figaro s’y oppose “fer­me­ment”. Motif invo­qué : les “récents événe­ment”. Nous avons du mal à saisir en quoi les récents événe­ments empêchent la pub­li­ca­tion de notre annonce. Au con­traire, les « récents événe­ments » (inten­si­fi­ca­tion des com­bats, actes de bar­barie com­mis par les rebelles – évis­céra­tion, dépeçages, exé­cu­tions de masse, décap­i­ta­tions, épu­ra­tion eth­ni­co-religieuse…) devraient davan­tage inciter tout un cha­cun à préserv­er nos jeunes des affres d’une guerre où l’innocence est la pre­mière vic­time.»

L’ONG basée à Genève, qui « tente active­ment de venir en aide aux vic­times de la ter­ri­ble guerre qui sévit en Syrie », con­clut en accu­sant le Figaro de « cen­sure aux con­séquences graves », con­sid­érant que ce refus est « un acte inhu­main de non-assis­tance à per­son­nes en dan­ger ».

Dessin : © Mila­dy de Win­ter pour l’O­jim

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision