Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Syrie : Le Figaro censure un message humanitaire

22 mai 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Syrie : Le Figaro censure un message humanitaire

Syrie : Le Figaro censure un message humanitaire

Dans un communiqué daté du 16 mai 2013, l’Institut international pour la paix, la justice et les droits de l’homme (IIPJHR) a fait part de sa consternation devant le refus de la rédaction du Figaro de publier l’une de ses annonces.

L’annonce en ques­tion lançait un appel aux par­ents de com­bat­tants rebelles engagés en Syrie, leur pro­posant de les aider à rap­a­tri­er leur enfant. Tout avait pour­tant bien com­mencé. « L’éditeur du Figaro a accep­té de pub­li­er notre annonce moyen­nant le verse­ment de la somme de 4 000 euros. Notre annonce devait paraître dans l’édition du Figaro du ven­dre­di 17 mai », nous informe l’Institut dans son com­mu­niqué.

Et celui-ci de pour­suiv­re : « Mais nous venons d’apprendre avec con­ster­na­tion que la rédac­tion du Figaro s’y oppose “fer­me­ment”. Motif invo­qué : les “récents événe­ment”. Nous avons du mal à saisir en quoi les récents événe­ments empêchent la pub­li­ca­tion de notre annonce. Au con­traire, les « récents événe­ments » (inten­si­fi­ca­tion des com­bats, actes de bar­barie com­mis par les rebelles – évis­céra­tion, dépeçages, exé­cu­tions de masse, décap­i­ta­tions, épu­ra­tion eth­ni­co-religieuse…) devraient davan­tage inciter tout un cha­cun à préserv­er nos jeunes des affres d’une guerre où l’innocence est la pre­mière vic­time.»

L’ONG basée à Genève, qui « tente active­ment de venir en aide aux vic­times de la ter­ri­ble guerre qui sévit en Syrie », con­clut en accu­sant le Figaro de « cen­sure aux con­séquences graves », con­sid­érant que ce refus est « un acte inhu­main de non-assis­tance à per­son­nes en dan­ger ».

Dessin : © Mila­dy de Win­ter pour l’O­jim

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.

Tristan Mendès France

PORTRAIT — Petit-fils de Pierre Mendès France et neveu de Frantz Fanon, l’homme pense marcher dans les pas du pre­mier, pas peu fier d’avoir hérité d’un cos­tume trop grand pour lui.