Accueil | Actualités | Médias | Sud-Ouest : à grande vitesse vers le numérique
Pub­lié le 19 mai 2019 | Éti­quettes :

Sud-Ouest : à grande vitesse vers le numérique

Le grand quotidien de Bordeaux règne sur une multitude de titres : L’Éclair, L’indépendant, Le Journal de Millau, La Dordogne libre, La Charente Libre etc. Toujours détenu majoritairement par la famille Lemoine, il voit le nouveau président du directoire Patrick Venries imposer sa marque vers plus de numérique.

Moins de papier, plus de digital

Le groupe Midi Libre avait été racheté pour près de 90M€ au groupe Le Monde en 2007.Devant les difficultés de la diffusion, le prédécesseur de Venries, Olivier Gerolami avait revendu le groupe Midi Libre à Jean-Michel Baylet pour 15 millions d’euros en 2015. Son successeur s’oriente vers un modèle « web first » (La Lettre A du 17 mai 2019). Le titre ne compterait que 25000 abonnés numériques contre un objectif fixé à 30000 il y a déjà trois ans.

Le modèle du quotidien est de type « freemium », une partie des articles est disponible sans bourse délier, certains autres ne sont accessibles qu’aux abonnés. Un logiciel de gestion de contenus d’origine danoise permettra de piloter les articles entre papier et numérique. Au même moment, un ancien de Yahoo a pour mission de tripler le nombre de visites vers le site du journal. Sud-Ouest est le deuxième titre en termes de diffusion de la presse quotidienne régionale en France, derrière Ouest-France.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This