Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Russia Today France à la croisée des chemins
Publié le 

30 avril 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Russia Today France à la croisée des chemins

Russia Today France à la croisée des chemins

Lancée en France en décembre 2017 et très attendue, la vie de RT n’a pas été de tout repos. Frappée d’ostracisme par le Président de la République qui accusait (à tort) la chaine d’avoir propagé des rumeurs sur une possible liaison de sa part avec Mathieu Gallet (ex Président de Radio France), RT a fait l’objet d’une mauvaise publicité dès le départ. Son comité d’éthique a été affaibli par le départ d’Hélène Carrère d’Encausse.

Une faible connaissance de la France

Ce n’est pas l’expérience télévi­suelle qui man­quait aux dirigeants de RT, mais une vraie con­nais­sance des spé­ci­ficités français­es. Péché d’orgueil ? La chaine qui voulait attir­er des grands noms du méti­er n’a pu attir­er que des per­son­nal­ités peu con­nues du grand pub­lic. Et l’équipe dirigeante russe ne pra­ti­quait pas le français au départ.

La qual­ité tech­nique des pro­grammes ne sem­ble pas être en cause. Les moyens sont là et bien là. Les décors sont impec­ca­bles, les doc­u­men­taires (dont beau­coup sont repris des autres chaines RT) sont sou­vent orig­in­aux et pas­sion­nants. Les infor­ma­tions toutes les heures sont présen­tées de manière pro­fes­sion­nelle. Mais les vedettes poli­tiques hési­tent encore à se ren­dre sur la chaine, la soupçon­nant de n’être que le vecteur de la poli­tique russe. Une accu­sa­tion qui ne résiste pas à une écoute hon­nête. Nul ne peut imag­in­er que RT va entamer une cri­tique en règle du pou­voir russe, mais une pro­pa­gande en forme d’apologie serait con­tre-pro­duc­tive et ne ren­tre pas dans la poli­tique de la chaine.

La dif­fu­sion dans un pre­mier temps sur la toile et sur la seule box de Free a con­sid­érable­ment freiné l’écoute de la chaine. L’accord récent con­clu avec Orange peut chang­er les choses.

L’occasion Orange

Inter­rogé par nos soins le spé­cial­iste de la télévi­sion Emmanuel Gout (passé par Canal+, Telepiù, Cinec­ci­ta) com­mente pour l’Observatoire du jour­nal­isme ce pos­si­ble tour­nant. Ver­ba­tim.

OJIM. L’arrivée de RT sur Orange change t’il la donne ?

Emmanuel Gout : Cette dis­tri­b­u­tion sur Orange devrait représen­ter le tour­nant de la chaîne russe en France. Cette fois la direc­tion de la chaîne russe ne pour­ra pas accuser tel ou tel d’avoir subi les pres­sions d’un pou­voir poli­tique qui l’aurait con­damnée d’office.

Peut-on con­sid­ér­er que RT est un organe de pro­pa­gande ?

Dans ce cas pré­cis, la force de l’exemple et de l’action est la plus belle des répons­es, tant la qual­ité de l’information, forte de ses dif­férences est indé­ni­able. Per­son­ne, à ce jour, n’a pu trou­ver une fake news sur RT. On peut lui reprocher son ton, son angle d’approche des sujets, mais quoi de dif­férent avec les autres chaînes du monde ? Vivons la com­plé­men­tar­ité au ser­vice du téléspec­ta­teur !

À ce stade de son développe­ment que devrait faire main­tenant RT ?

Il sem­blerait à ce stade, que RT se délecte un peu d’une cul­ture vic­ti­maire qui la ghet­toïse, sans compter le style « L’espion qui m’aimait ». Voilà qui ne peut qu’alimenter ses détracteurs. RT France devrait com­pren­dre que la con­fronta­tion, le débat et la démon­stra­tion ne sont nulle­ment des signes de faib­lesse ou de renon­ci­a­tion mais font par­tie de notre pat­ri­moine et ren­for­cent sa crédi­bil­ité.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audi­ences.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision