Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Retour sur le détournement d’avion de Ryanair et quelques autres

8 août 2021

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Retour sur le détournement d’avion de Ryanair et quelques autres

Retour sur le détournement d’avion de Ryanair et quelques autres

8 août 2021

Red­if­fu­sion esti­vale. Pre­mière dif­fu­sion le 6 juin 2021

Nous avons consacré un article au détournement d’un avion de Ryanair par les autorités biélorusses pour se saisir d’un opposant, Roman Protassetitch. Nous avons rappelé un précédent célèbre (et bien oublié par les médias de grand chemin), celui de juillet 2013 quand l’Union européenne a obligé – à la demande des États-Unis – l’avion du président bolivien à atterrir à Vienne pour se saisir d’Edward Snowden qui aurait pu s’y trouver. Mais il y a bien d’autres précédents à ce type de kidnapping ou de tentative de kidnapping.

Une liste à la Prévert

  • 12 décem­bre 1954, les forces armées aéri­ennes d’Israël oblig­ent un avion de la Syr­i­an Air­ways à atter­rir sur un aéro­port mil­i­taire israélien, en vue de détenir puis échang­er des otages con­tre des pris­on­niers israéliens détenus à Damas.
  • 22 octo­bre 1956, les autorités français­es enlèvent Ahmed Ben Bel­la et cinq autres dirigeants du FLN, lors d’un vol Air Atlas Casablan­ca Madrid qui est for­cé d’atterrir à Alger.
  • 11 mai 1960, Israël fait enlever Eich­mann en Argen­tine. Il est trans­féré par un avion d’El Al et sera pen­du le 31 mai 1962.
  • 25 févri­er 1963, le général de Gaulle fait enlever à Munich le colonel Argoud, opposant de l’OAS.
  • 29 octo­bre 1965 Ben Bar­ka, opposant au roi du Maroc Has­san II est enlevé à Paris, son corps ne sera jamais retrou­vé. Les ser­vices secrets maro­cains et français sont plus que soupçonnés.
  • 2 juil­let 2013, l’avion prési­den­tiel bolivien est obligé d’atterrir à Vienne pour rechercher Edward Snow­den, comme nous l’avons indiqué.

Nous avons tapé pour Libéra­tion et Le Monde quelques mots clés, enlève­ment, détourne­ment d’avion, kid­nap­ping aérien, nous n’avons jamais trou­vé une allu­sion à ces exac­tions au sujet de l’affaire biélorusse. Libéra­tion emploie plus de cent jour­nal­istes et Le Monde plusieurs cen­taines, un oubli sans doute.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés