Accueil | Actualités | Médias | Radio France attaque Dieudonné en justice
Pub­lié le 31 décembre 2013 | Éti­quettes : ,

Radio France attaque Dieudonné en justice

Radio France a saisi la justice suite aux propos tenus par l’humoriste Dieudonné à l’encontre du journaliste Patrick Cohen.

Dans un « Complément d’Enquête » diffusé le 19 décembre sur France 2, on entend Dieudonné s’en prendre à Patrick Cohen, auteur de la fameuse « liste noire » dont il faisait partie, lors de son spectacle « Le Mur ». « Tu vois, lui, si le vent tourne, je ne suis pas sûr qu'il ait le temps de faire sa valise », déclare Dieudonné avant d’ajouter : « Moi, tu vois, quand je l'entends parler, Patrick Cohen, j'me dis, tu vois, les chambres à gaz… Dommage. »

Devant ces propos, filmés en caméra cachée durant le spectacle, Radio France a décidé de saisir la justice. Dès le 20 décembre, Me Richard Malka, conseil de Radio France dans cette affaire, a signalé au procureur de Paris l'existence de ces propos « désormais habituel(s) de la part de monsieur M'Bala M'Bala, mais qui n'en demeurent pas moins vertigineusement ignobles ». Pour lui, « il est invraisemblable qu'en 2013, de tels propos soient tenus ».

« En désignant ainsi Patrick Cohen à la vindicte du public, en le stigmatisant à raison de sa religion réelle ou supposée et en regrettant la disparition des chambres à gaz, M. M'Bala M'Bala se rend coupable de l'infraction d'incitation et de provocation à la haine », ajoute-t-il. Rappelons que Dieudonné doit toujours 36 000 euros pour ses six condamnations précédentes…

Crédit photo : Copyleft via Wikimedia (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

0% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 0€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux