Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
<span class="dquo">«</span> Quel avenir pour la presse »
Publié le 

27 septembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Actualité de l'Ojim | « Quel avenir pour la presse »

« Quel avenir pour la presse »

Les mercredis de la Documentation Française
Présidé par Xavier Patier, animé par Guillaume Roquette

L’OJIM était invitée à la table ronde ani­mée par Guil­laume Roquette, nou­veau directeur de la rédac­tion du Figaro Mag­a­zine, et organ­isée le 26 sep­tem­bre par la Doc­u­men­ta­tion Française. Un représen­tant de la PQR (presse quo­ti­di­enne régionale), l’auteur du rap­port Journalisme2.0, Lau­rent Jof­frin du Nou­v­el Obser­va­teur, un pro­fesseur de l’université de Mon­tréal et Alain Beuve-Méry Prési­dent de la Société des rédac­teurs du Monde com­plé­taient le tableau des inter­venants.

Un con­stat : les aides directes et indi­rectes de l’État à la presse écrite sont supérieures à un mil­liard d’Euros par an et comptent – suiv­ant les titres – entre 10% et 30% de ses revenus. La presse écrite est sous per­fu­sion con­stante. La presse nationale perd des lecteurs sur sa par­tie papi­er chaque année. Elle gagne des lecteurs sur inter­net.

Le mod­èle économique est-il au ren­dez-vous ? À côté des « pure play­ers » Inter­net (Médi­a­part, Atlanti­co, fdes­ouche, Rue89 qui vient d’être racheté par le groupe le Nou­v­el Obser­va­teur) la presse écrite de référence gagne des lecteurs sur ses dif­férents sites. Mais sur le plan pub­lic­i­taire un lecteur inter­net rap­porte DIX FOIS MOINS qu’un lecteur papi­er. D’où l’apport de nou­veaux acteurs économiques, la Banque Lazard pour Le Monde, la banque Rotschild pour Libéra­tion.

La presse est-elle de meilleure qual­ité ? Sur inter­net et sur inter­net seule­ment elle est plus diverse. Le jour­nal­iste de la presse nationale doit devenir « bi », écrire pour le papi­er et pour le site, il a de moins en moins de temps et d’argent pour réfléchir et faire de l’investigation. Ses action­naires économiques par ailleurs con­duisent à une auto­cen­sure sur les sujets déli­cats. La PQR a d’autres con­traintes : ses annon­ceurs de prox­im­ité qu’il lui est dif­fi­cile de cri­ti­quer mal­gré ses 35000 cor­re­spon­dants locaux.

Point d’orgue : l’avenir de Pre­staliss, la société qui dis­tribue la presse nationale, n’est pas assuré. Arc-boutés sur leur statut (très pro­tégé et fort priv­ilégié) les salariés de Presstal­is font grève sur grève. Le plan social en pré­pa­ra­tion prévoit 1000 licen­ciements sur 2000 employés. Un autre point noir pour la presse nationale.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision