Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Quand L’Obs sanctifie Najat Vallaud-Belkacem

9 février 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Quand L’Obs sanctifie Najat Vallaud-Belkacem

Quand L’Obs sanctifie Najat Vallaud-Belkacem

Amusante couverture de L’Obs du 9 février où une des icônes de la gauche bobo est représentée sous les traits apparents de la sanctification.

Quand L'Obs sanctifie Najat Vallaud-Belkacem

Quand L’Obs sanc­ti­fie Najat Vallaud-Belkacem

« L’école défiée par la reli­gion », clame le titre. Quelle reli­gion ? Le titre ne le dit mal­heureuse­ment pas. Catholi­cisme et Islam sont ain­si mis dans le même sac.

Le numéro est par­rainé par France Inter, la radio la plus poli­tique­ment cor­recte du moment dont une péti­tion (ICI) demande plus de plu­ral­isme sur ses ondes.

Mais voyons un peu ce que dit cette cou­ver­ture : Chris­tiane Taubi­ra par­tie la tête haute mais pas fâchée avec François Hol­lande, la gauche légitimiste se trou­ve en peine de représen­ta­tions, de mod­èles physiques.

Or, Najat Val­laud-Belka­cem cor­re­spond par­faite­ment au pro­gramme alléchant de Ter­ra Nova dans la per­spec­tive de 2017 : agglomér­er les « minorités éclairées » con­tre les class­es pop­u­laires con­sid­érées comme élec­torale­ment per­dues au prof­it du Front Nation­al. La belle min­istre de l’éducation nationale cor­re­spond en out­re par­faite­ment au mod­èle : fille d’immigrés de fraîche date, femme, jolie, ayant les bons diplômes, « Young Leader » de la French Amer­i­can Foun­da­tion garan­tis­sant un atlantisme grand teint.

Toutes ces qual­ités doivent être mag­nifiées par une mise en scène pro­pre­ment sacrée. L’héroïne est habil­lée d’un très beau bleu, la couleur mar­i­ale. Son vis­age s’encadre exacte­ment dans le « O » de l’Obs dessi­nant une auréole qui n’a rien de sub­lim­i­nal. Sainte Najat priez pour nous pau­vres pêcheurs et que 2017 se passe bien. Amen.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Jean-Pierre Pernaut

PORTRAIT — Il est le jour­nal­iste le plus détesté de la bobocratie médi­a­tique parisi­enne (Les Inrocks, Libéra­tion, etc…) mais son « Jour­nal de 13 heures » est le plus suivi du PAF (près de 7 mil­lions de per­son­nes quotidiennement).

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.