Accueil | Actualités | Médias | Quand L’Obs sanctifie Najat Vallaud-Belkacem
Pub­lié le 9 février 2016 | Éti­quettes : ,

Quand L’Obs sanctifie Najat Vallaud-Belkacem

Amusante couverture de L’Obs du 9 février où une des icônes de la gauche bobo est représentée sous les traits apparents de la sanctification.

Quand L'Obs sanctifie Najat Vallaud-Belkacem

Quand L'Obs sanctifie Najat Vallaud-Belkacem

« L’école défiée par la religion », clame le titre. Quelle religion ? Le titre ne le dit malheureusement pas. Catholicisme et Islam sont ainsi mis dans le même sac.

Le numéro est parrainé par France Inter, la radio la plus politiquement correcte du moment dont une pétition (ICI) demande plus de pluralisme sur ses ondes.

Mais voyons un peu ce que dit cette couverture : Christiane Taubira partie la tête haute mais pas fâchée avec François Hollande, la gauche légitimiste se trouve en peine de représentations, de modèles physiques.

Or, Najat Vallaud-Belkacem correspond parfaitement au programme alléchant de Terra Nova dans la perspective de 2017 : agglomérer les « minorités éclairées » contre les classes populaires considérées comme électoralement perdues au profit du Front National. La belle ministre de l’éducation nationale correspond en outre parfaitement au modèle : fille d’immigrés de fraîche date, femme, jolie, ayant les bons diplômes, « Young Leader » de la French American Foundation garantissant un atlantisme grand teint.

Toutes ces qualités doivent être magnifiées par une mise en scène proprement sacrée. L’héroïne est habillée d’un très beau bleu, la couleur mariale. Son visage s’encadre exactement dans le « O » de l’Obs dessinant une auréole qui n’a rien de subliminal. Sainte Najat priez pour nous pauvres pêcheurs et que 2017 se passe bien. Amen.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This