Accueil | Actualités | Médias | Quand le magazine Elle empoisonne ses lecteurs
Pub­lié le 21 juillet 2015 | Éti­quettes :

Quand le magazine Elle empoisonne ses lecteurs

Le magazine Elle a été contraint de présenter ses excuses après un conseil de santé erroné à l'attention des enfants.

Le 17 juillet dernier, l'hebdomadaire préconisait en effet dans ses colonnes de donner aux enfants souffrant du mal des transports « une cuillère à café d'huile essentielle de menthe poivrée diluée dans un verre d'eau ». Un conseil aussitôt retoqué par l'agence du médicament ANSM, qui a indiqué que l'absorption d'huile essentielle de menthe poivrée « expose les enfants à un risque de convulsions » !

Le 19 juillet au soir, Elle a ainsi dû faire machine arrière et publier un communiqué pour avertir le lectorat de sa « regrettable erreur ». Et le magazine de préciser qu'il s'agissait d'eau florale (et non d'huile essentielle) de menthe poivrée dont il était question.

« Les huiles essentielles peuvent être dangereuses et doivent être utilisées avec précaution, en particulier chez les enfants », poursuit le communiqué avant de conclure sur un conseil, précieux cette fois-ci : « En cas d'ingestion d'huile essentielle, consultez un médecin ou appelez le centre antipoison de votre ville. »

Un jour, peut-être, Elle communiquera de la même manière pour s'excuser cette fois de ses conseils donnés à des milliers de femmes durant tant d'années, les transformant en occidentales dépressives, insatisfaites et consommatrices impulsives...

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux