Accueil | Actualités | Médias | Quand le magazine Elle empoisonne ses lecteurs
Pub­lié le 21 juillet 2015 | Éti­quettes :

Quand le magazine Elle empoisonne ses lecteurs

Le magazine Elle a été contraint de présenter ses excuses après un conseil de santé erroné à l'attention des enfants.

Le 17 juillet dernier, l'hebdomadaire préconisait en effet dans ses colonnes de donner aux enfants souffrant du mal des transports « une cuillère à café d'huile essentielle de menthe poivrée diluée dans un verre d'eau ». Un conseil aussitôt retoqué par l'agence du médicament ANSM, qui a indiqué que l'absorption d'huile essentielle de menthe poivrée « expose les enfants à un risque de convulsions » !

Le 19 juillet au soir, Elle a ainsi dû faire machine arrière et publier un communiqué pour avertir le lectorat de sa « regrettable erreur ». Et le magazine de préciser qu'il s'agissait d'eau florale (et non d'huile essentielle) de menthe poivrée dont il était question.

« Les huiles essentielles peuvent être dangereuses et doivent être utilisées avec précaution, en particulier chez les enfants », poursuit le communiqué avant de conclure sur un conseil, précieux cette fois-ci : « En cas d'ingestion d'huile essentielle, consultez un médecin ou appelez le centre antipoison de votre ville. »

Un jour, peut-être, Elle communiquera de la même manière pour s'excuser cette fois de ses conseils donnés à des milliers de femmes durant tant d'années, les transformant en occidentales dépressives, insatisfaites et consommatrices impulsives...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

22% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 445,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux