Accueil | Actualités | Médias | Publicité : Europe 1 « en mode électoral »
Pub­lié le 29 août 2013 | Éti­quettes : , , , , ,

Publicité : Europe 1 « en mode électoral »

Pour bien démarrer la saison, Europe 1 a décidé de revoir sa communication. Et pour que celle-ci soit le plus efficace possible, la station a décidé de se comporter comme un parti politique en période électorale.

Ainsi, Europe 1 va se mettre aux tracts, aux affiches sauvages, aux affichages sur les panneaux électoraux… « Nous allons distribuer 100 000 tracts dans 25 villes, coller 40 000 affiches sauvages partout où nous le pourrons (sur des emplacements autorisés, mais gratuits), mettre 400 affiches dans le métro parisien, des encarts de presse, investir les arrières de bus, les Abribus… Nous serons omniprésents », a expliqué à l’AFP Thomas Pawlowski, nouveau directeur de la communication d’Europe 1 qui compte bien bouleverser les méthodes. Il faut dire que ce dernier est l’ancien directeur marketing du site de rencontres AdopteUnMec.com…

« Nous serons aussi la première radio à lancer une campagne web massive, avec plusieurs dizaines de millions d’impressions sur tous les sites pertinents pour nous, et avec une présence également sur les applications sur smartphone », a-t-il ajouté. Une campagne « deux fois supérieure à l’an dernier car les modifications de la grille sont particulièrement importantes », a précisé Fabien Namias, directeur de la station. Une « campagne de conquête » pour Europe 1, qui est actuellement numéro 3 des radios généralistes derrière RTL et France Inter.

Plusieurs municipalités ont d’ores et déjà autorisé la station à utiliser leurs panneaux électoraux.

Crédit photo : capture d'écran site www.europe1.fr

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux