Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Protection du secret des sources vs. « raison d’état »

19 juin 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Protection du secret des sources vs. « raison d’état »

Protection du secret des sources vs. « raison d’état »

19 juin 2013

Temps de lecture : 2 minutes

On savait les journalistes extrêmement pointilleux sur leurs droits. On en a une nouvelle preuve aujourd’hui.

En effet, le pro­jet de loi sur la pro­tec­tion du secret des sources des jour­nal­istes ne plait pas à tout le monde. Comme le sig­nale Le Point, « en quelques heures, le nou­veau pro­jet de loi a été unanime­ment con­damné ». Le texte empêche toute vio­la­tion du secret des sources. Jusqu’i­ci tout va bien. Mais, le pro­jet de loi pose une excep­tion à cette règle, en cas d’ « atteinte grave aux intérêts fon­da­men­taux de la nation ». C’est cette restric­tion qui ne passe pas.

Pour le SNJ, « l’introduction de la notion d’atteinte “aux intérêts fon­da­men­taux de la Nation” est telle­ment vaste qu’elle risque bien de vider de sa sub­stance le principe même de pro­tec­tion des sources. Poli­tique­ment, elle rap­pelle trop les excès cat­a­strophiques com­mis au nom de la rai­son d’État ». Rai­son d’État : le mot est lâché, Machi­av­el est de retour !

« Reporters sans fron­tières est aba­sour­die par le recul majeur du gou­verne­ment ». « Le Con­seil d’État a achevé de vider le pro­jet de loi de sa sub­stance », estime Christophe Deloire, le patron de l’as­so­ci­a­tion, dénonçant une notion « vague » et « large ».

La Fédéra­tion Française des Agences de Presse (F.F.A.P) par­le elle, de « mod­i­fi­ca­tions incom­préhen­si­bles ». Le Monde évoque une « rec­u­lade ». « Les intérêts de la Nation, c’est naturel, sont vastes. […] S’in­quiéter d’une déci­sion cachée du min­istre des affaires étrangères ou de la rouille éventuelle de la tour Eif­fel légitimera-t-il d’es­pi­onner les por­teurs de mau­vais­es nou­velles » s’in­ter­roge le quo­ti­di­en du soir, dans son édi­to­r­i­al du 13 juin dernier.

Et de con­clure, « la France sem­ble décidé­ment inca­pable d’ac­cepter les con­tre-pou­voirs ». Un dossier à suiv­re avec intérêt. Com­ment les jour­nal­istes vont-ils traiter ce sujet qui les con­cerne directement ?

Source : Le Point — dessin : © Mila­dy de Win­ter pour l’Ojim

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés