Accueil | Actualités | Médias | Adoption d’un projet de loi sur le secret des sources
Pub­lié le 13 juin 2013 | Éti­quettes :

Adoption d’un projet de loi sur le secret des sources

Ce mercredi 12 juin 2013, le Conseil des ministres a adopté le projet de loi sur le secret des sources visant à protéger les journalistes d’investigation.

Désormais, toute atteinte au secret des sources est interdite, hormis pour la « prévention ou répression d'une atteinte grave à la personne ou aux intérêts fondamentaux de la Nation ». L’autorisation d’un juge du siège sera alors obligatoirement requise. Enfin, les sanctions pénales visant l’atteinte au secret des sources ont été durcies : « toute atteinte illégale au secret des sources fera encourir des amendes aggravées pouvant aller de 30 000 à 75 000 euros », rapporte l’AFP.

Les délits de recel de violation du secret professionnel, du secret de l'enquête, de l'instruction ou celui d'atteinte à l'intimité de la vie privée, ont été, en parallèle, allégés. Ce projet de protection des sources s’appliquera également « aux collaborateurs de la rédaction ».

Cette loi est portée par Christiane Taubira et fait suite aux promesses de François Hollande lors de sa campagne présidentielle.

Voir aussi : Offshore Leaks : les journalistes refusent de livrer leurs infos au gouvernement

Crédit photo : Zsuzsanna Kilian via sxc (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This