Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Presstalis : plus de 220M€ d’aides en 2020

7 janvier 2021

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Presstalis : plus de 220M€ d’aides en 2020

Presstalis : plus de 220M€ d’aides en 2020

Quand il n’y en a plus, il y en a encore… Le dicton se vérifie avec Presstalis, qui coûtera – alors que la société a été liquidée au printemps – plus de 220M€ au contribuable en 2020.

Un mort et enterré, mais…

C’était au début de l’été, après le pre­mier con­fine­ment, le tri­bunal de com­merce annonçait la liq­ui­da­tion de Presstal­is et la reprise de cer­taines de ses activ­ités par France Mes­sagerie, soutenue par les quo­ti­di­ens nationaux.

…car il y a un mais

Mais le cadavre s’il ne bouge plus, a légué un pas­sif en héritage. À savoir une nou­velle créance de 90M€ (source Let­tre A), la suite d’un prêt accordé en 2018 aux action­naires de Presstal­is par le FDES (Fonds de Développe­ment Économique et Social). Prêt garan­ti notam­ment par Le Monde, Le Figaro, le groupe Amau­ry, le groupe Pris­ma et le groupe Lagardère. Que croyez-vous qu’il arri­va ? Cette cau­tion va être annulée et reprise par l’État, c’est-à-dire par vous.

Le séna­teur (LR) Roger Karoutchi a fait les comptes du coût de Presstal­is pour 2020 :

  • Aban­don des prêts de 2012 et 2015 : 86M€
  • Aban­don du prêt de 2018 : 90M€
  • Sommes dues aux dif­fuseurs de presse : 16M€
  • Tré­sorerie assurée avant liq­ui­da­tion : 17M€
  • Nou­veau prêt pour le repre­neur : 12M€

TOTAL : 221M€

Et c’est ain­si qu’Allah est grand aurait dit Alexan­dre Vialatte…

Derniers portraits ajoutés

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.

Samuel Gontier

Jour­nal­iste chez Téléra­ma, blogueur et désor­mais auteur, Samuel Gon­tier s’applique con­scien­cieuse­ment à dénich­er le “faschisme” (pronon­ci­a­tion a l’Italienne), l’Islamophobie et le racisme, SURTOUT là où ils ne sont pas.

David Perrotin

PORTRAIT — David Per­rotin a réus­si, en quelques années, à se forg­er une répu­ta­tion de mil­i­tant de gauche doté d’une carte de presse. Il est vrai que l’orientation de ses arti­cles est sans ambiguïté, tous les dis­cours et toutes les thé­ma­tiques tra­di­tion­nelle­ment asso­ciées à la droite étant sys­té­ma­tique­ment discrédités.