Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Pourquoi Les Échos lancent leur hebdo

10 mai 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Pourquoi Les Échos lancent leur hebdo

Pourquoi Les Échos lancent leur hebdo

Le groupe Les Échos lancera en octobre prochain un nouveau supplément baptisé Les Échos week-end. Objectif de cet hebdomadaire haut de gamme : aspirer la publicité haut de gamme qui file notamment chez les suppléments du Monde (M le Mag) et de Libération (Next).

Adossés au leader mon­di­al du luxe, LVMH (Dior, Vuit­ton, Moët), Les Échos ont toute légitim­ité pour capter ces annon­ceurs, mais n’y par­ve­naient pas suff­isam­ment faute de sup­ports idoines. En rai­son de son posi­tion­nement édi­to­r­i­al peu clair et d’une péri­od­ic­ité trop longue, le men­su­el n’a jamais été recon­nu par les agences médias. Défici­taire, Enjeux dis­paraî­tra dans la foulée du lance­ment du nou­veau sup­plé­ment. Le cahi­er week-end du quo­ti­di­en, par nature en papi­er jour­nal, ne con­sti­tu­ait pas non plus un écrin suff­isam­ment qual­i­tatif pour les majors de la mode, de la joail­lerie et du par­fum.

Avec 50 pages de rédac­tion­nel, Les Échos week-end visent au con­traire la cohérence édi­to­ri­ale. Le titre se con­cen­tr­era sur les his­toires économiques (Busi­ness sto­ries) et l’art de vivre (Life style). Sur la forme, la maque­tte réal­isée par le directeur artis­tique, Fabi­en Labor­de, vise claire­ment le haut de gamme. Le groupe de Fran­cis Morel a dans le viseur les excel­lents résul­tats de M Le Mag­a­zine du Monde relancé avec suc­cès en 2009. Le titre, dirigé par Marie-Pierre Lan­ne­longue, car­tonne côté pub­lic­ité. Il a aus­si per­mis de faire croître sen­si­ble­ment le chiffre d’af­faire de la vente au numéro en fin de semaine en rai­son de son prix plus élevé. Out­re les annon­ceurs, Les Échos comptent aus­si séduire un plus grand nom­bre de lecteurs le ven­dre­di. Glob­ale­ment, la vente au numéro du quo­ti­di­en (20 000 exem­plaires) a reculé de près de 13% en 2014 et a besoin d’un sérieux coup de fou­et. Ven­du 4 euros, la “poignée” des Échos per­me­t­tra égale­ment d’aug­menter les recettes.

Pré­paré dans le plus grand secret, Les Échos week-end entre donc dans sa phase active de ges­ta­tion. Hen­ri Gibier, l’an­cien directeur de la rédac­tion du quo­ti­di­en, chargé du développe­ment des pro­duits édi­to­ri­aux depuis 2013, en est le maître d’œu­vre. À ses côtés, Lau­rent Guez, directeur de la rédac­tion d’Enjeux, et Béné­dicte Epinay, au même poste sur le sup­plé­ment men­su­el féminin Série lim­itée, fer­ont tourn­er la rédac­tion, épaulés par leurs adjoints actuels, Karl de Mey­er et Gilles Denis.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

Pascale Clark

PORTRAIT — Pas­cale Clark est jour­nal­iste sur France Inter où elle se fait par­ti­c­ulière­ment remar­quer pour sa morgue, son mépris et son par­ti pris face aux per­son­nal­ités poli­tiques de droite.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision