Accueil | Actualités | Médias | Pour le CSA, Cécile Duflot n’a pas été victime de sexisme sur Europe 1
Pub­lié le 1 juillet 2015 | Éti­quettes :

Pour le CSA, Cécile Duflot n’a pas été victime de sexisme sur Europe 1

Fin de non recevoir pour Europe Écologie-Les Verts, qui avait saisi le CSA en mars dernier après le passage de Cécile Duflot sur Europe 1.

À l'époque, le parti écologiste avait estimé que, face à Jean-Pierre Elkabbach et ses deux chroniqueurs masculins, sa présidente avait été victime de mépris (ce qui n’est pas encore condamnable) et de sexisme (ce qui l’est). Le porte-parole du parti avait même relevé le nombre de fois où l'ancienne ministre avait été coupée.

Dans un communiqué, le Conseil explique pourtant n'avoir « relevé aucun manquement manifeste aux règles en vigueur, notamment celles concernant le respect des droits des femmes », estimant que « la composition des animateurs d’une émission relève en principe de la liberté éditoriale du diffuseur ».

« S’agissant du manque allégué d’impartialité des journalistes, le Conseil a constaté que l’échange entre Mme Duflot et les journalistes était vif – ce que l’invitée a pu souligner pendant l’émission – mais sans volonté caractérisée de dénigrement », ont poursuivi les Sages.

Pour finir, concernant les interruptions jugées abusives, « si elles ont été effectivement nombreuses, le Conseil a relevé que Mme Duflot avait néanmoins pu s’exprimer pour développer ses arguments ». Affaire close.

Voir notre portrait de Jean-Pierre Elkabbach

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This