Accueil | Actualités | Médias | Portrait vidéo : Jean-Michel Aphatie, le gardien de caste
Pub­lié le 17 juillet 2017 | Éti­quettes :

Portrait vidéo : Jean-Michel Aphatie, le gardien de caste

[Rediffusions estivales 2017 – article publié initialement le 02/06/2017]

Pour ce nouveau grand portrait, on s'attaque une fois de plus à un gros poisson : Jean-Michel Aphatie. Parti de rien, ce passionné de politique et de journalisme s'est hissé au sommet du monde médiatique, devenant un incontournable de l'interview politique.

Et selon que vous soyez puissant ou misérable, les jugements d'Aphatie vous rendront blanc ou noir, légitime ou illégitime, sérieux ou risible. Depuis des années maintenant qu'il officie en radio comme en télé, le journaliste politique qu'il est a eu largement le temps de montrer son vrai visage : celui d'un fervent petit soldat de la caste médiatique, tout d'abord, mais aussi celui d'un zélé défenseur de l'oligarchie, d'un chien de garde de l'ordre établi.

Jean-Michel Aphatie, le gardien de castes from OJIM France on Vimeo.

Voir aussi : Jean-Michel Aphatie, portrait

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This