Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Portrait : Sarah Constantin [rediffusion]

26 août 2015

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Portrait : Sarah Constantin [rediffusion]

Portrait : Sarah Constantin [rediffusion]

Sarah Constantin :
une militante aux seins nus

Peu de monde connaissait Sarah Constantin avant son exhibition seins nus lors du happening des Femen le 1er mai 2015, à l’occasion du défilé du Front National. Elle a pourtant un solide passé militant, ce qui ne l’empêche pas d’être employée par France 4 (France Télévisions) pour réaliser — entre autres — des « reportages » à charge sur ses adversaires politiques.

Sarah Con­stan­tin est née en 1985 aux Lilas (Seine-Saint-Denis). Elle est jour­nal­iste, reporter, dessi­na­trice et chanteuse (ama­teur). Elle est égale­ment porte-parole du groupe activiste fémin­iste « Femen » en France.

Sarah Con­stan­tin mul­ti­plie donc les cas­quettes, mais aus­si les médias, presse ou vidéo, pour lesquels elle tra­vaille. Elle est notam­ment reporter pour l’émission « L’Autre JT » sur France 4, écrit pour Grazia et col­la­bore à Char­lie Heb­do. Elle est aus­si passée par Trax, VSD, Tech­nikart, Amuse­ment, Dou­ble, Glamour.fr, Vogue.fr, GQ, et la radio Le Mouv’.

Formation

Non ren­seigné.

Parcours professionnel

2007

Le nom de Sarah Con­stan­tin appa­raît pour la pre­mière fois dans le numéro Hors Série « Trax » de Tech­nikart. Elle écrit alors prin­ci­pale­ment sur la musique.

2009

Sarah Con­stan­tin écrit pour le mag­a­zine de mode féminin Vogue. Elle se con­cen­tre tou­jours sur la musique mais aus­si sur la mode et l’art.

2011

La fémin­iste laisse sa plume s’égarer dans le mag­a­zine men­su­el GQ, con­sacré à la mode mas­cu­line, au style et à la cul­ture. Cette même année, Sarah Con­stan­tin débar­que sur la radio Le Mouv’. Une radio des­tinée au jeune pub­lic.

2012

Sarah Con­stan­tin rédi­ge un arti­cle pour le mag­a­zine Grazia inti­t­ulé « Des bars dédiés à la mas­tur­ba­tion ? ». Elle par­ticipe à une soirée du jour­nal Obses­sion, le cahi­er « ten­dances » de L’Obs, soirée à laque­lle par­ticipe notam­ment le cou­turi­er Karl Lager­feld.

2013
Kinkiness, Musée de l'érotisme

Kink­i­ness, expo de Luz et Sarah Con­stan­tin au Musée de l’éro­tisme

Sarah Con­stan­tin s’associe avec l’ex-dessinateur de Char­lie Heb­do, Luz. Ensem­ble, ils mon­tent une expo­si­tion de dessins pornographiques réal­isés sur des Bibles écrites en latin. Cette expo­si­tion portera le nom de « Kink­i­ness » (« pra­tiques sex­uelles déviantes » en anglais) et se déroulera au Musée de l’érotisme à Paris. À tra­vers cette expo­si­tion les deux amis veu­lent cass­er « les bar­rières entre artiste et mod­èle, éro­tisme et pornogra­phie, fan­tasme et quo­ti­di­en­neté, moder­nité et clas­si­cisme ». À cette occa­sion une cinquan­taine de cro­quis inspirés du corps de Sarah Con­stan­tin seront réal­isés par Luz et exposés. Luz con­fiera que lorsque Sarah Con­stan­tin ne pou­vait pos­er devant lui, elle lui envoy­ait des « sex­tos » avec pho­tos éro­tiques pour l’aider. Les Bibles util­isées pour l’exposition sont des Bibles de tra­vail pour sémi­nar­istes, avec de larges marges sur les côtés pour per­me­t­tent d’y laiss­er des notes, ou dans le cas présent des dessins de Sarah Con­stan­tin nue. L’exposition dur­era plusieurs mois, du 21 novem­bre 2013 au 4 mai 2014. Cette même année, tou­jours en com­pag­nie de Luz, Sarah Con­stan­tin lancera dans l’hebdomadaire satirique Char­lie Heb­do la bande dess­inée inti­t­ulée « Stouf Le Skin ». Sarah Con­stan­tin éla­bore alors les scé­nar­ios que Luz met par la suite en image. Luz décrit ain­si cette petite bande dess­inée : « Je voudrais ajouter qu’à l’aune de cette nou­velle péri­ode élec­torale­ment et démoc­ra­tique­ment som­bre j’ai entamé avec la jour­nal­iste Sarach Con­stan­tin au scé­nario, une nou­velle série con­sacrée à nos “amis” les fas­cistes. Plutôt que de faire de Marine Le Pen le per­son­nage cen­tral, nous nous sommes con­cen­trés sur cette périphérie nation­al­iste que l’extrême droite offi­cielle essaie tant bien que mal de mas­quer, mais qui reste une de ses bases mil­i­tantes. Toutes les semaines, nous con­tons les aven­tures de Stouf le Skin dans Char­lie Heb­do… L’idée est venue suite à l’assassinat de Clé­ment Méric en juin 2013. His­toire de ne pas oubli­er que le giron du Front Nation­al, il y a tou­jours le rassem­ble­ment des bêtes immon­des… »

Lire la suite : ojim.fr/portraits/sarah-constantin/

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).