Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Polony TV devient Marianne TV
Polony TV devient Marianne TV

10 février 2020

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Polony TV devient Marianne TV

Polony TV devient Marianne TV

Polony TV devient Marianne TV

Natacha Polony a repris avec succès les rênes de Marianne depuis septembre 2018, peu de temps après la reprise du titre en difficulté (comme la plupart des magazines) par le Tchèque Daniel Kretinsky. Ce succès s’accompagne logiquement de l’intégration de Natacha Polony TV sa chaîne web télé à l’hebdomadaire.

Nouvelle société éditrice

Mar­i­anne TV devrait être pro­priété (source Let­tre A) à 49,98% de CMI France, qui regroupe les par­tic­i­pa­tions médias (Mar­i­anne, Elle) de Daniel Kretinsky en France et de Orwell TV à 50,02%. Cette dernière société a pour action­naire majori­taire Stéphane Simon, pro­duc­teur his­torique de Thier­ry Ardis­son. Ardis­son et Simon sont asso­ciés dans Télé­paris, la société qui réalise sur le plan tech­nique les web télés de Polony/Marianne, Michel Onfray, Aymer­ic Caron, Gilles-William Gold­nadel et sans doute d’autres moins connus.

Nouvelle équipe

Nat­acha Polony a assez large­ment mod­i­fié la com­po­si­tion de la rédac­tion avec le départ de quelques jour­nal­istes (Del­phine Legouté, Thomas Vam­pouille, Ned­j­ma Van Egmond) et l’arrivée de nou­velles plumes (Lau­rent Valdigu­ié, Franck Dedieu, Gérald Andrieu). Depuis son arrivée et un retour aux racines sou­verain­istes de gauche (pour sim­pli­fi­er) du titre, les ventes qui s’effondraient (moins 23% en 2018) se sont sta­bil­isées et les pertes con­sid­érable­ment réduites. Voir notre arti­cle sur le retour aux sources de Mar­i­anne.

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Samuel Étienne

PORTRAIT — Samuel Éti­enne, idole des vieux, dragueur de jeunes. Hyper­ac­t­if au som­meil léger, l’homme est passé par de mul­ti­ples cas­es de l’audiovisuel privé et pub­lic, fort d’un sourire ravageur et d’une plas­tique qui lui val­ut le statut de « bombe du mois » dans Têtu en 1994. Pili­er de France 3, il est séduit par Twitch où ses revues de presse rassem­blent des dizaines de mil­liers de « viewers ».

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.