Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | not_global | Pigasse (Lazard), Niel (Free), Capton (3ème œil) nouveaux czars des contenus via Mediawan
Pigasse (Lazard), Niel (Free), Capton (3ème œil) nouveaux czars des contenus via Mediawan

23 avril 2018

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | not_global | Pigasse (Lazard), Niel (Free), Capton (3ème œil) nouveaux czars des contenus via Mediawan

Pigasse (Lazard), Niel (Free), Capton (3ème œil) nouveaux czars des contenus via Mediawan

Pigasse (Lazard), Niel (Free), Capton (3ème œil) nouveaux czars des contenus via Mediawan

Mediawan vous connaissez ? Prononcez Media One comme en anglais, le premier indépendant (enfin indépendant…) dans la production de contenus en Europe. Petit Mediawan deviendra grand ? En tout cas de riches fées se tenaient au dessus de son berceau, et avaient même tissé ses langes dorés.

Un peu d’histoire

Ça com­mence comme les Trois Mous­que­taires (ils étaient qua­tre, mais atten­dez un peu). Matthieu, l’homme de toutes les sit­u­a­tions et de la Banque Lazard, pro­prié­taire des Inrocks, Le Monde, et autres prin­ci­pautés médi­a­tiques. Et Xavier, l’empereur de l’opérateur Free et autres mul­ti­ples par­tic­i­pa­tions dans l’information et ailleurs. Enfin Pierre-Antoine, l’homme qui a un troisième œil dans la pro­duc­tion télévi­suelle. Matthieu Pigasse, Xavier Niel et Pierre-Antoine Cap­ton pren­nent un verre de (bon) pur malt chez l’un, ou chez l’autre. Et si on investis­sait 400 mil­lions d’euros dans la pro­duc­tion de con­tenus ? dit l’un (ou l’autre). Allez, on le fait dit le deux­ième. Ils l’ont fait. Récit.

Encore un peu plus d’histoire

Créons un SPAC dit le troisième. Un SPAC ? Autrement dit un véhicule d’acquisition côté en bourse. Une procé­dure clas­sique aux États-Unis mais peu util­isée en Europe. En avril 2006 le fameux SPAC lève 230 mil­lions d’euros.

Les emplettes com­men­cent. On achète quoi ? Le groupe AB par exem­ple, un bon édi­teur de con­tenus dans le monde fran­coph­o­ne, 12000 titres au cat­a­logue. Medi­awan l’ingère en mars 2017. Un peu plus tard on met dans son cabas (Vuit­ton) CCC qui dif­fuse la série Apoc­a­lypse, dis­tribuée dans 165 pays. Au pas­sage on digère 100% de RTL9 via AB, vous suivez ?

Les hommes sont mor­tels et à la dis­pari­tion de Pierre Bergé en sep­tem­bre 2017, Pierre Les­cure (ex Canal+) le rem­place à son poste de direc­tion du Con­seil de Sur­veil­lance. Il fera office de qua­trième Mousquetaire.

En 2018, les choses s’accélèrent, rachat d’Europa­corp pour ses activ­ités Europe, de Mak­er ever le pro­duc­teur de Cherif, enfin de Mon­voisin Prod père de la série à suc­cès Dix pour cent. 

Et maintenant, que vais je faire ?

Grossir, tou­jours grossir. Con­cur­rencer Net­flix, Dis­ney, Ende­mol, Ban­jay et autres Ama­zon. Medi­awan lorgne du côté des dépouilles de l’empire Lagardère. Il y a quelques pépites, comme la chaine enfants acquise en 2013 Gul­li dif­fusée sur la TNT et très prof­itable. Pour faire quoi ? Exacte­ment la même chose que les autres. Surtout pas quelque chose de dif­férent. De l’enter­tain­ment (pronon­cer enteure taine mante), du pur diver­tisse­ment au kilo­mètre, EBITDA (prof­its avant impôts et amor­tisse­ments) garan­ti. Un opi­um du peu­ple revu avant-garde. La société est déjà val­orisée 400M€ (Le Figaro, 8 avril 2018, pro­pos recueil­lis par Enguérand Renault).

Dormez braves gens, Xavier, Matthieu, Pierre Antoine et Pierre veil­lent sur votre som­meil comme sur vos moments de loisir. Quel mau­vais esprit a pu par­ler d’excessive con­cen­tra­tion des médias ? Les con­tenus (Medi­awan, Le Monde) nour­ris­sent les véhicules (Free). Les véhicules dif­fusent les con­tenus, la main invis­i­ble d’Adam Smith se fait de plus en plus visible.

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Samuel Étienne

PORTRAIT — Samuel Éti­enne, idole des vieux, dragueur de jeunes. Hyper­ac­t­if au som­meil léger, l’homme est passé par de mul­ti­ples cas­es de l’audiovisuel privé et pub­lic, fort d’un sourire ravageur et d’une plas­tique qui lui val­ut le statut de « bombe du mois » dans Têtu en 1994. Pili­er de France 3, il est séduit par Twitch où ses revues de presse rassem­blent des dizaines de mil­liers de « viewers ».

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.