Accueil | Actualités | Médias | Patrick Buisson porte plainte contre Le Point
Pub­lié le 13 février 2014 | Éti­quettes : ,

Patrick Buisson porte plainte contre Le Point

Accusé par Le Point d’avoir enregistré à plusieurs reprises Nicolas Sarkozy en privé, Patrick Buisson, son ex-conseiller, a annoncé ce mercredi 12 février qu’il allait porter plainte contre l’hebdomadaire.

Dans son édition parue ce jeudi 13 février, Le Point avance qu’« à plusieurs reprises durant son quinquennat, l'ancien président de la République a été enregistré à son insu par Patrick Buisson ». Des propos jugés diffamatoires et faux selon le principal intéressé. « J'ai demandé aujourd'hui à mon avocat, Me Gilles-William Goldnadel, de porter plainte contre Le Point à l'encontre d'un article ignominieux publié ce jour », a annoncé l’ex-conseiller du Président dans un communiqué.

Ce dernier « proteste fermement contre les basses accusations contenues dans cet article » et confie que, « d'autre part, je suis pour le moins surpris de la coïncidence de dates entre la parution de cet article et le fait que j'ai obtenu de la Cour d'Appel de Paris qu'elle juge recevable, contre l'avis du Parquet, la plainte que j'ai déposée contre Mme Taubira, es qualité de Ministre de la Justice, pour prise illégale d'intérêts dans l'affaire Anticor ».

Patrick Buisson reproche à la Garde des Sceaux d’avoir soutenu publiquement une plainte de l’association Anticor, qui lutte contre la corruption, à son encontre dans l’affaire des sondages. « C'est la première fois dans l'histoire de la République qu'un ministre a un pied dans une association partie civile et un pied place Vendôme, et, de surcroît, c'est la première fois qu'un garde des Sceaux affiche aussi ostensiblement son soutien à un plaignant, et son mépris pour un justiciable », avait déclaré son avocat, Me Gilles-William Goldnadel.

Crédit photo : DR capture d'écran vidéo Europe 1 via Youtube

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This