Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le Point et la guerre russo-ukrainienne

30 juillet 2022

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Le Point et la guerre russo-ukrainienne

Le Point et la guerre russo-ukrainienne

30 juillet 2022

Temps de lecture : 3 minutes

Pre­mière dif­fu­sion le 28 mars 2022

Nous avons publié une vidéo sur les dix principes de la propagande de guerre. Il nous a paru éclairant de rapprocher chacun d’entre eux au travers de la lecture du Point du 10 mars 2022 (n°2587). Toutes les citations entre guillemets sont du verbatim.

Principe 1. Nous ne voulons pas la guerre

« Pour la pre­mière fois depuis Hitler un État sou­verain est attaqué, ses fron­tières sont vio­lées ». La cita­tion est de Josch­ka Fis­ch­er ancien chef de la diplo­matie alle­mande… oubliant sim­ple­ment les 78 jours de bom­barde­ment sur la Ser­bie en 1999, la par­ti­tion du pays et la créa­tion du Kosovo.

Principe 2. Le camp adverse est le seul responsable de la guerre

Une attaque sans précé­dent « depuis l’entreprise de con­quête d’un espace vital par le IIIème Reich d’Adolf Hitler », retour du point God­win, relatif à l’emploi abusif d’une com­para­i­son avec Hitler ou les Nazis qui vient clore tout débat et qui a été inven­té pré­cisé­ment pour cela.

Principe 3. Le chef du camp adverse a le visage du diable

Cou­ver­ture avec le vis­age de Pou­tine « L’éradicateur », mais aus­si « gri­bouille psy­chopathe » et « forcené du Krem­lin » qui « relève de la psy­chi­a­trie lourde » avec « vir­il­isme et méga­lo­manie », un « maître aux mains rouges ». Il est « la mar­i­on­nette de son entourage, n’utilise pas inter­net » et des rumeurs le dis­ent « atteint de la mal­adie de Parkin­son » sans oubli­er qu’il est « trop impul­sif pour être un vrai stratège » mais « il a pré­paré cette guerre avec soin », alors que « l’invasion a été mal plan­i­fiée ». En même temps « Pou­tine n’a jamais caché son jeu » de « dic­ta­teur furieux et insta­ble ».

Mieux, il est sous l’emprise d’un chaman. « Le chaman a sac­ri­fié un aigle, il a ensuite ver­sé son sang sur Pou­tine (sic), puis on a brûlé l’animal pour observ­er la direc­tion de la fumée. »

Principe 4. Nous défendons une cause juste et noble et non des intérêts particuliers

« Zelen­s­ki n’est plus seule­ment un homme d’État, il incar­ne l’honneur du pays ». Il faut con­firmer notre déter­mi­na­tion à défendre nos intérêts et « nos valeurs ».

Principe 5. L’ennemi commet des atrocités, si nous en commettons c’est involontaire

« Tapis de bombes et destruc­tion des hôpi­taux pour faire fuir les réfugiés… la bar­barie à vis­age botoxé ». Laris­sa 70 ans « revient de l’enfer des bombes. Ma mai­son est détru­ite, j’étais dans ma cave pen­dant des jours ».

« Pou­tine a décidé de faire un car­nage par­mi la pop­u­la­tion civile ».

En Russie « 6000 per­son­nes ont été arrêtées » et il y a même « 12.000 arresta­tions ».

Principe 6. L’ennemi utilise des armes non autorisées

« Vladimir Pou­tine doit être jugé comme crim­inel de guerre par la Cour inter­na­tionale de jus­tice ». L’ennemi est prêt à « pren­dre tous les risques, y com­pris celui d’un cat­a­clysme nucléaire ».

Principe 7. Nous subissons très peu de pertes et l’ennemi des pertes énormes

« Je voudrais qu’on m’explique com­ment 96 con­scrits sur 100 ont pu mourir » dénonce la veuve de l’ancien maire de Saint-Péters­bourg ». « Ils ont beau­coup de pertes et vont devoir se regrouper ». « On voit des chars à l’arrêt, vis­i­ble­ment à court d’essence » et « il y a des sol­dats russ­es affamés ».

Principe 8. Les artistes et les intellectuels soutiennent notre cause

En Russie il y a « une vague de départs qui touche aus­si les stars de la télévision ».

Principe 9. Notre cause a un caractère sacré

« La deux­ième guerre de Pou­tine vise l’Europe, l’occident, la démoc­ra­tie, le libéral­isme » et « la Russie devien­dra un nou­veau goulag », car « Cela a tou­jours été comme ça, ce sont des bar­bares ». C’est « une tyran­nie qui tente de détru­ire une démoc­ra­tie » une sorte de « pres­tidig­i­ta­tion démo­ni­aque ».

Principe 10. Ceux qui doutent de notre propagande sont des traîtres

Se méfi­er de ce que « répè­tent les pouti­no-pétain­istes ». Il faut « faire pay­er le prix élec­torale­ment à tous ces can­di­dats de la gauche et de la droite rad­i­cales qui étaient hier encore de grands et aveu­gles admi­ra­teurs de Pou­tine ».

La suite au prochain numéro.

Voir aus­si : Les 10 principes de la pro­pa­gande de guerre, vidéo

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés