Accueil | Actualités | Médias | Ouest-France : la guerre des images
Pub­lié le 18 septembre 2015 | Éti­quettes :

Ouest-France : la guerre des images

Après la guerre des mots, la guerre des images… Alors que 80% des immigrés qui arrivent actuellement en Europe sont des hommes, la presse préfère publier des photos de femmes et d’enfants.

Ainsi, entre le 10 et le 17 septembre 2015, soit sur sept éditions, Ouest-France a placé à cinq reprises une photo de « migrants » à sa une. Toutes ces cinq photos, qu’elles soient grandes ou petites, représentent des enfants ou des familles ! À l’intérieur, en pages « Monde / Europe » le constat est le même. Dix photos de « migrants » ont été publiées. Sur sept d’entre elles, on y voit, en premier plan, des femmes et des enfants…

Un constat qui est également celui d'un animateur du site Fdesouche qui a tweeté sur la « société du spectacle » à la frontière hongroise le 17 septembre.

Ce choix iconographique est évidemment loin d’être anodin. En publiant quasi systématiquement des photos d’enfants, les médias cherchent à provoquer la sympathie de leurs lecteurs en faveur des nouveaux arrivés. Est-ce parce que celle-ci n’est pas si naturelle que ça ?

Source : Ouest-France, du 10 au 17 septembre 2015

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

22% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 445,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux