Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Ouest-France : la guerre des images

18 septembre 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Ouest-France : la guerre des images

Ouest-France : la guerre des images

Après la guerre des mots, la guerre des images… Alors que 80% des immigrés qui arrivent actuellement en Europe sont des hommes, la presse préfère publier des photos de femmes et d’enfants.

Ain­si, entre le 10 et le 17 sep­tem­bre 2015, soit sur sept édi­tions, Ouest-France a placé à cinq repris­es une pho­to de « migrants » à sa une. Toutes ces cinq pho­tos, qu’elles soient grandes ou petites, représen­tent des enfants ou des familles ! À l’intérieur, en pages « Monde / Europe » le con­stat est le même. Dix pho­tos de « migrants » ont été pub­liées. Sur sept d’entre elles, on y voit, en pre­mier plan, des femmes et des enfants…

Un con­stat qui est égale­ment celui d’un ani­ma­teur du site Fdes­ouche qui a tweeté sur la « société du spec­ta­cle » à la fron­tière hon­groise le 17 septembre.

Ce choix icono­graphique est évidem­ment loin d’être anodin. En pub­liant qua­si sys­té­ma­tique­ment des pho­tos d’enfants, les médias cherchent à provo­quer la sym­pa­thie de leurs lecteurs en faveur des nou­veaux arrivés. Est-ce parce que celle-ci n’est pas si naturelle que ça ?

Source : Ouest-France, du 10 au 17 sep­tem­bre 2015

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Élisabeth Laborde

PORTRAIT — Anci­enne attachée de presse de Matthieu Pigasse, auquel elle doit sa mobil­ité pro­fes­sion­nelle ful­gu­rante, Élis­a­beth Labor­de est l’archétype de la « dircom » fémin­iste et bobo qui veut remod­el­er le monde de l’entreprise à son l’aune des mantras pro­gres­sistes contemporains.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audiences.

Glenn Greenwald

PORTRAIT — Ancien avo­cat d’af­faires, par la suite spé­cial­isé dans les lit­iges civiques et con­sti­tu­tion­nels, Glenn Green­wald est depuis près de 20 ans entière­ment dédié à la défense lit­térale et intran­sigeante de la con­sti­tu­tion améri­caine et de ses garanties en matière de lib­ertés individuelles.

Yann Barthès

PORTRAIT — Avec sa belle gueule et sa décon­trac­tion cor­ro­sive, Yann Barthès est devenu en quelques années le gen­dre idéal de la mère de famille con­seil­lère déco dans le Marais, ou son fan­tasme télé le plus avouable.