Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
NRJ : L’UFC-Que Choisir accuse Cauet de bidonnage
Publié le 

13 juillet 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | NRJ : L’UFC-Que Choisir accuse Cauet de bidonnage

NRJ : L’UFC-Que Choisir accuse Cauet de bidonnage

L’UFC-Que Choisir, association de consommateurs, vient de mettre à l’épreuve une émission – malheureusement – phare de la jeunesse : « C’Cauet » sur NRJ.

Et le bilan n’est guère reluisant – en même temps, à quoi s’attendait-on ? En effet, selon l’étude menée par l’association, la plu­part des can­u­lars télé­phoniques de l’émission sont bidon­nés et inter­prétés par des « acteurs ». « En fait, très sou­vent, tout le monde est de mèche, témoigne un audi­teur. La stan­dard­iste m’ap­pelle à l’a­vance et m’ex­plique mon rôle : ma pseu­do-copine, qui habite en réal­ité à 500 km et que je n’ai jamais vue, va télé­phon­er et me dire qu’elle a couché avec mon père. Je dois m’én­erv­er, et puis, à un moment, je lui bal­ance que, moi, j’ai couché avec sa sœur. Évidem­ment, on s’in­sulte, on s’én­erve… »

À com­bi­en s’élève le pour­cent­age de sketch­es truqués ? Sandy, une autre habituée, nous éclaire : « J’en ai vision­né une cinquan­taine récem­ment sur YouTube. Je suis cer­taine qu’une trentaine au moins était bidon­née, parce que je recon­nais les voix de faux audi­teurs. Ce sont des inter­venants habitués, comme moi. On forme une petite famille, à force… »

« Les bidon­nages sont hyper­fréquents. J’en fais depuis des années, et pas seule­ment pour Cauet », ajoute Ronald qui pré­cise égale­ment que les par­tic­i­pants, quand ils sont payés, « c’est 10 € par inter­ven­tion ou bien un CD, pas plus ». En effet, Cauet n’est « pas le seul à scé­naris­er les inter­ven­tions “spon­tanées” de la libre antenne. La han­tise, ce n’est pas l’auditeur qui dérape, mais l’absence d’auditeur, le blanc à l’antenne en direct », analyse un pro­fes­sion­nel pour l’UFC-Que Choisir.

Con­tac­té par l’association, NRJ s’est refusé à tout com­men­taire. Vadim For­est, directeur général adjoint de Be Aware, la société de pro­duc­tion de l’émission, a néan­moins admis l’existence de « séquences scé­nar­isées », mais « surtout au démar­rage de l’émission », il y a 3 ans. « Non. Ça con­tin­ue », assure Sandy.

Sur le compte Face­book de l’émission, Sébastien Cauet a répon­du à l’UFC-Que Choisir. « Je savais qu’être à la tête d’une émis­sion numéro un atti­rait des jalousies mais je ne les imag­i­nais pas à ce point », com­mence-t-il tout d’abord. Con­cer­nant les audi­teurs qui serait payés 10 euros, l’animateur vante l’explosion des parts de marché rem­portés par son émis­sion avant de con­clure : « croyez vous vrai­ment que j ai besoin de ça ? »

Et celui-ci de pour­suiv­re : « Je ne fais pas une émis­sion d’in­for­ma­tion mais de diver­tisse­ment, aus­si lorsqu’un audi­teur, à quelques min­utes du direct refuse “le râteau time” ou “le Mar­i­on test ton mec”, je me dois d’as­sur­er la séquence préférant diver­tir avec un audi­teur com­plice et non un comé­di­en, qui suiv­ra une ligne direc­trice et non un scé­nario, et qui sera garant de la ligne édi­to­ri­ale de l’émis­sion et du respect des règles du CSA… et tou­jours non rémunéré. »

Crédit pho­to : DR

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision