L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La chaîne TNT NRJ Paris bientôt fermée ?

15 mars 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | La chaîne TNT NRJ Paris bientôt fermée ?

La chaîne TNT NRJ Paris bientôt fermée ?

15 mars 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Pas de chaîne du tout plutôt qu’une chaîne déficitaire, c’est le choix que semble avoir fait le groupe NRJ.

Sa chaîne de télévi­sion locale NRJ Paris ayant per­du 1,5 mil­lions d’eu­ros en 2013, le groupe pour­rait décider de restituer sa fréquence TNT au CSA. Présente sur la TNT fran­cili­enne, la chaîne est en déficit, mal­gré plus d’un mil­lion de téléspec­ta­teurs, avec un chiffre d’af­faire com­pris entre 600 000 et 700 000 euros. « On a essayé de créer une chaîne locale et c’est très dif­fi­cile. Le marché pub­lic­i­taire local est qua­si inex­is­tant », a déploré Jean-Paul Baude­croux, le patron de NRJ Group, alors qu’il présen­tait les résul­tats 2013 du groupe.

Annonçant qu’une « réflex­ion » était en cours, ce dernier a con­fié qu’il était « en train de dis­cuter avec le Con­seil supérieur de l’audiovisuel (CSA) pour voir quelles options retenir ». Aupar­a­vant, il avait demandé au Con­seil de pou­voir sub­stituer sa chaîne NRJ Hits, présente sur le câble, le satel­lite et l’AD­SL, à NRJ Paris sur la TNT. Une demande impos­si­ble pour le CSA qui ne peut autoris­er un tel remplacement.

Depuis cette propo­si­tion il y a main­tenant deux mois, le Con­seil n’a tou­jours pas ren­du de réponse formelle, ce qui sig­ni­fie qua­si­ment un refus. Alors, Jean-Paul Baude­croux envis­age désor­mais d’arrêter totale­ment NRJ Paris. Aux Échos, il con­fie réfléchir « à restituer la fréquence Île-de-France d’NRJ Paris au CSA, ce qui abouti­rait à l’arrêt de la chaîne. (…) Nous devons con­sul­ter nos instances sociales avant. »

Si tel était le cas, le CSA devrait alors, après avoir réal­isé une étude d’im­pact économique, relancer un appel à can­di­da­ture pour restituer la fréquence à une nou­velle chaîne, avec une belle lutte acharnée en perspective.

Mots-clefs : , ,

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés