Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | La chaîne TNT NRJ Paris bientôt fermée ?
La chaîne TNT NRJ Paris bientôt fermée ?

15 mars 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | La chaîne TNT NRJ Paris bientôt fermée ?

La chaîne TNT NRJ Paris bientôt fermée ?

La chaîne TNT NRJ Paris bientôt fermée ?

Pas de chaîne du tout plutôt qu’une chaîne déficitaire, c’est le choix que semble avoir fait le groupe NRJ.

Sa chaîne de télévi­sion locale NRJ Paris ayant per­du 1,5 mil­lions d’eu­ros en 2013, le groupe pour­rait décider de restituer sa fréquence TNT au CSA. Présente sur la TNT fran­cili­enne, la chaîne est en déficit, mal­gré plus d’un mil­lion de téléspec­ta­teurs, avec un chiffre d’af­faire com­pris entre 600 000 et 700 000 euros. « On a essayé de créer une chaîne locale et c’est très dif­fi­cile. Le marché pub­lic­i­taire local est qua­si inex­is­tant », a déploré Jean-Paul Baude­croux, le patron de NRJ Group, alors qu’il présen­tait les résul­tats 2013 du groupe.

Annonçant qu’une « réflex­ion » était en cours, ce dernier a con­fié qu’il était « en train de dis­cuter avec le Con­seil supérieur de l’audiovisuel (CSA) pour voir quelles options retenir ». Aupar­a­vant, il avait demandé au Con­seil de pou­voir sub­stituer sa chaîne NRJ Hits, présente sur le câble, le satel­lite et l’AD­SL, à NRJ Paris sur la TNT. Une demande impos­si­ble pour le CSA qui ne peut autoris­er un tel remplacement.

Depuis cette propo­si­tion il y a main­tenant deux mois, le Con­seil n’a tou­jours pas ren­du de réponse formelle, ce qui sig­ni­fie qua­si­ment un refus. Alors, Jean-Paul Baude­croux envis­age désor­mais d’arrêter totale­ment NRJ Paris. Aux Échos, il con­fie réfléchir « à restituer la fréquence Île-de-France d’NRJ Paris au CSA, ce qui abouti­rait à l’arrêt de la chaîne. (…) Nous devons con­sul­ter nos instances sociales avant. »

Si tel était le cas, le CSA devrait alors, après avoir réal­isé une étude d’im­pact économique, relancer un appel à can­di­da­ture pour restituer la fréquence à une nou­velle chaîne, avec une belle lutte acharnée en perspective.

Voir aussi  Hyper Casher : les médias ont-ils contraint le RAID à lancer l'assaut précipitamment ?

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.

Emmanuel Kessler

PORTRAIT — Né en 1963 à Paris, d’un père directeur de recherche au CNRS et d’une mère qui enseignait le judaïsme, Emmanuel Kessler a eu une for­ma­tion philosophique, avant de com­mencer à tra­vailler en 1986 pour la Gazette des Communes.

Patrick de Carolis

PORTRAIT — Dis­cret, fier de ses racines provençales, n’ayant jamais caché sa foi chré­ti­enne et réputé proche de la Droite (ten­dance chi­raqui­enne) mais au cen­tre des réseaux de pou­voir (Le Siè­cle), accusé de pla­giat et pro­mo­teur de la diver­sité à France Télévi­sions, Patrick de Car­o­lis est un OVNI médiatique.