Accueil | Actualités | Médias | Pas de réponse de NKM : Aphatie fait un caprice
Pub­lié le 20 février 2013 | Éti­quettes : , ,

Pas de réponse de NKM : Aphatie fait un caprice

Invitée de RTL mardi 12 janvier, Nathalie Kosciusko-Morizet, fortement pressentie en tant que candidate à la mairie de Paris, n’a rien lâché sur ses intentions.

« Quand [ma décision] sera complètement prise, je le dirai. » Voilà tout ce à quoi aura eu droit Jean-Michel Aphatie, qui l’interviewait ce matin-là. Trois jours plus tard, l’ancienne secrétaire d’État à l’Écologie annonce officiellement sa candidature dans les colonnes du Parisien. Amer, Aphatie s’empresse d’aller faire part de sa colère sur son compte Twitter : « Mardi sur #RTL, #NKM réfléchissait encore à sa candidature à Paris. Hier, elle l’annonce au Parisien. Elle réfléchit vite #lapolitique. »

Visiblement irrité, le journaliste vedette de RTL n’a pas pu concevoir que NKM ait préféré les colonnes du quotidien local, avec déclarations soignées et jolie photographie à l’appui, à une phrase lâchée abruptement à la fin de son émission radio. Rue89 rappelle en outre que l’abandon de Jean-Louis Borloo à cette même candidature à la mairie de Paris, qui a eu lieu entre les deux interviews, a très bien pu précipiter la décision de Nathalie Kosciusko-Morizet.

Des choses qui ont, semble-t-il, échappé à Aphatie. A moins que celui-ci ne se prenne désormais pour une star capricieuse ?

Crédit photo : capture d'écran vidéo Le Républicain Lorrain via Youtube (DR)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux