Accueil | Actualités | Médias | Mur des cons : Clément Weill-Raynal sera sanctionné
Pub­lié le 6 juin 2013 | Éti­quettes : , , , ,

Mur des cons : Clément Weill-Raynal sera sanctionné

Le journaliste de France 3, à l'origine de l'affaire du mur des cons, est passé pendant plus de quatre heures devant le conseil de discipline de l'entreprise, le 3 juin dernier.

On devrait en savoir plus sur la sanction retenue, mais d'ores et déjà, le journaliste a précisé, dans un communiqué, que la direction de la chaîne demandait « sept jours de mise à pied » avec privation de salaire.

Dans un nouvel entretien à Atlantico, le pure player qui avait diffusé, le premier, la vidéo-scandale, Clément Weill-Raynal estime que « la direction de France Télévisions cède aux pressions des deux syndicats CGT/SNJ » qui veulent sa peau depuis longtemps. « Leur vision de l'information est écrite noir sur blanc », continue le journaliste. « Il y a, selon eux, de bonnes et de mauvaises informations. Et dans le cas qui nous occupe, la mauvaise information est la mise en cause d'un syndicat d'opposition politique très marqué à gauche ».

Sans aucun regret pour son action, le journaliste entend défendre son honneur et s'opposer à « toute sanction par tous les moyens légaux ».

L'affaire du mur des cons est donc loin d'être terminée...

Source : Le Monde / Atlantico - crédit photo : capture d'écran vidéo Le Figaro via Youtube (DR)

Voir aussi notre dossier
Mur des cons : quand les journalistes règlent leurs comptes…

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.