Mort d’Eliette Lemoîne, « madame Sud Ouest »

À 97 ans, Eliette Lemoîne, présidente d’honneur du groupe Sud Ouest (GSO), est décédée dans sa propriété de La Réunion, dans le Lot-et-Garonne.

Mme Le Moine avait repris, en 1968, la tête du journal à la mort de son mari, Jacques Lemoîne, fondateur du titre en 1944. Elle avait, par la suite, confié la direction à l’historien Henri Amouroux (mort en 2007) avant de la céder à son fils, Jean-François, en 1991. Après avoir modernisé le journal, ce dernier fut victime d’un accident de la route qui le rendait tétraplégique. Eliette assurera à nouveau la direction du journal jusqu’à la mort de son fils, en 2001, à la suite d’une opération chirurgicale.

Pierre Jeantet prendra la relève en 2001. Eliette Lemoîne restait très impliquée dans Sud Ouest, qui traverse actuellement une crise profonde. Son capital est détenu à 80 % par sa famille. « Avec elle, c’est un peu l’âme de notre région qui s’en va. Et d’une certaine manière l’histoire d’un siècle, tant elle était indissociable de ce que fut Sud Ouest et de ce que fut Bordeaux », a commenté le journal.

Crédit photo : DR Taris Philippe via Le Figaro