Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Mort de Maurice Nadeau fondateur de la Quinzaine Littéraire
Publié le 

17 juin 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Mort de Maurice Nadeau fondateur de la Quinzaine Littéraire

Mort de Maurice Nadeau fondateur de la Quinzaine Littéraire

Maurice Nadeau vient de mourir à 102 ans, dimanche 16 juin, après une vie consacrée à la défense de la littérature.

Fon­da­teur et ani­ma­teur de la Quin­zaine Lit­téraire en 1966, Nadeau a révélé d’innombrables tal­ents : Mal­colm Lowry, Roland Barthes, Witold Gom­brow­icz, Hen­ry Miller, Samuel Beck­ett, Var­lam Cha­la­m­ov, Georges Perec, etc. puis plus récem­ment Michel Houelle­becq, dont il a édité le pre­mier roman, Exten­sion du domaine de la lutte, en 1994.

Mil­i­tant trot­skyste dans sa jeunesse, Mau­rice Nadeau était passé par Com­bat, France-Obser­va­teur et L’Express avant de tra­vailler dans l’édition (Jul­liard et Denoël) où il avait fini par créer sa pro­pre mai­son. Il était égale­ment l’auteur d’une His­toire du sur­réal­isme (1948) et d’une Antholo­gie de la poésie française (1972). Amoureux de la lit­téra­ture, l’homme n’était pas un ges­tion­naire mais un pis­teur. La Quin­zaine sur­vivra-t-elle à son fon­da­teur ? Tel est en tout cas le vœu de son fils, Gilles Nadeau, qui entend à présent lui trou­ver un suc­cesseur.

Mais la revue lit­téraire est en effet en grande dif­fi­culté finan­cière. Il y a un mois, Mau­rice Nadeau avait pro­posé de créer une société par­tic­i­pa­tive afin que les amoureux de la lit­téra­ture puis­sent devenir action­naires de la Quin­zaine. La rédac­tion s’est fixée un objec­tif de 80 000 € pour sauver la revue. Pour par­ticiper il suf­fit de se ren­dre sur le site du jour­nal : www.quinzaine-litteraire.presse.fr

Crédit pho­to : mon­tage Ojim (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision