Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Montage photo : L’AFP attaque Ménard et la ville de Béziers

17 septembre 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Montage photo : L’AFP attaque Ménard et la ville de Béziers

Montage photo : L’AFP attaque Ménard et la ville de Béziers

Après avoir détourné (dans le mauvais sens du vent médiatique) une photographie de l’AFP, la ville de Béziers et son maire Robert Ménard ont été assignés en justice par l’agence.

En effet, dans sa dernière édi­tion, le jour­nal munic­i­pal repre­nait en cou­ver­ture une pho­to mon­trant des clan­des­tins atten­dant le train, avec sur celui-ci des affich­es rajoutées au mon­tage telles que « Béziers : 3865 km » et « Sco­lar­ité gra­tu­ite, héberge­ments et allo­ca­tions pour tous ».

« L’AFP et le pho­tographe Robert Atanasovs­ki assig­nent la Ville de Béziers, comme édi­teur, et Robert Ménard, comme directeur de la pub­li­ca­tion du Jour­nal de Béziers, pour con­tre­façon devant le Tri­bunal de grande instance de Paris », a fait savoir la direc­tion de l’A­gence France Presse dans un com­mu­niqué. Les deux plaig­nants deman­dent cha­cun 30 000 euros de dom­mages et intérêts.

Comme l’a très bien fait remar­quer Robert Ménard, invité mar­di 15 sep­tem­bre du « Grand Jour­nal » de Canal+, « si elle (la pho­togra­phie, NDLR) avait été faite au ser­vice des migrants, je vous garan­tis que l’AFP ne nous aurait pas fait l’om­bre d’un procès, ils nous auraient peut-être offert les droits, qui sait ? » Et celui-ci de soulign­er que le recadrage opéré con­cer­nant la pho­to du petit Aylan, mort noyé sur une plage, était égale­ment de la « pro­pa­gande ».

Fort heureuse­ment pour les médias con­cernés, cette pro­pa­gande allait dans le bon sens…

Crédit pho­to : DR

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.