Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Mediapart : 700 000 euros de profits en 2012
Mediapart : 700 000 euros de profits en 2012

22 décembre 2012

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Mediapart : 700 000 euros de profits en 2012

Mediapart : 700 000 euros de profits en 2012

Mediapart : 700 000 euros de profits en 2012

Selon les informations du site Le Point, le média en ligne Mediapart devrait dégager pour cette année 2012 un résultat net de 700 000 euros pour un chiffre d’affaire de 6 millions d’euros.

C’est à l’issue d’un con­seil d’administration tenu mer­cre­di 19 décem­bre 2012 que l’information a été lâchée. Ces 700 000 euros de prof­its représen­tent une rentabil­ité de 11,6 %. C’est la deux­ième année que Medi­a­part est béné­fi­ci­aire (572 300 euros de prof­its et 5 mil­lions d’euros de chiffre d’affaire en 2011), signe que la presse en ligne payante tient désor­mais un exem­ple de mod­èle économique viable.

Medi­a­part, dirigé par Edwy Plenel, ancien directeur de la rédac­tion du jour­nal Le Monde, compte près de 60 000 abon­nés et emploie une quar­an­taine de salariés. Ce jour­nal en ligne créé en 2008 a notam­ment joué un rôle cen­tral dans l’affaire Woerth-Bet­ten­court en déci­dant de pub­li­er des écoutes télé­phoniques sauvages, s’attirant les foudres de cer­tains élus de droite qui n’avaient pas hésité à qual­i­fi­er ses méth­odes de « fas­cistes ».

Plus récem­ment, le jour­nal en ligne a refait par­ler de lui en accu­sant le min­istre délégué au bud­get, Jérôme Cahuzac, de fraude fis­cale pour avoir pos­sédé, d’après Medi­a­part, un compte ban­caire secret en Suisse jusqu’en 2010. Après une pre­mière plainte pour diffama­tion con­tre le site, le min­istre a déposé jeu­di 20 décem­bre une nou­velle plainte pour diffama­tion, mais « avec con­sti­tu­tion de par­tie civile » cette fois-ci. Min­istre ou Medi­a­part : l’une des deux par­ties y lais­sera donc vraisem­blable­ment des plumes…

Crédit pho­to : cap­ture d’écran mediapart.fr

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.