Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Guerre de la pub aux USA : quand les conservateurs utilisent la méthode Soros
Publié le 

29 juin 2017

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Guerre de la pub aux USA : quand les conservateurs utilisent la méthode Soros

Guerre de la pub aux USA : quand les conservateurs utilisent la méthode Soros

Le 31 mai 2017, un certain nombre de financiers conservateurs et le Media Research Center — « l’OJIM américain » — ont lancé une contre-attaque visant les annonceurs des grands médias : l’initiative Media Equalizer.

Réseaux Soros : priver la presse populiste de ressources publicitaires

Jusque-là, l’intimidation des annon­ceurs prove­nait des groupes activistes sub­ven­tion­nés par les réseaux car­i­tat­ifs grav­i­tant autour de George Soros, tel Media­Mat­ters. Ain­si, le 27 jan­vi­er 2017, le jour­nal­iste de Bre­it­bart News, Aaron Klein, dénonçait le plan Media­Mat­ters visant à stop­per Bre­it­bart News. Et le 23 mai, le groupe Ama­zon — impor­tant parte­naire de Bre­it­bart, — a été la cible de man­i­fes­ta­tions coor­don­nées lors de son assem­blée générale des action­naires… afin d’exiger la rup­ture de sa rela­tion avec l’organe de presse pop­uliste.

Cette « attaque » avait fait suite à une intim­i­da­tion mas­sive exer­cée sur Fox News, d’autant plus facile que la nou­velle généra­tion d’actionnaire du groupe — les très bling-bling héri­tiers Mur­doch — rêvent de trans­former Fox en Sky News, voire de fusion­ner les deux en un grand groupe mul­ti­mé­dias transat­lan­tique « main­stream ». Bref tuer le père…

Cibler les poids lourds

Fox News avait dû ain­si remerci­er le présen­ta­teur vedette de la chaine, Bill O’Reilly, cham­pi­on des taux d’écoutes, à la suite du retrait des annon­ceurs de son émis­sion, accom­pa­g­né de man­i­fes­ta­tions quo­ti­di­ennes devant les portes de la sta­tion. Motif, une nuée de cas, cer­tains très anciens, de har­cèle­ment sex­uel sont remon­tés à la sur­face. O’Reilly, se croy­ant invul­nérable, avait imprudem­ment dénon­cé le phil­an­thrope Soros dans plusieurs édi­to­ri­aux, notam­ment sur son rôle dans les divers­es man­i­fes­ta­tions de la « résis­tance » anti-Trump, ou encore sur ses con­nex­ions avec l’establishment clin­tonien. La puni­tion n’a pas tardé, O’Reilly est par­ti, les taux d’écoute aus­si…

Le suiv­ant sur la liste Fox était Sean Han­ni­ty, accusé de col­porter une « fausse nou­velle » de taille : Seth Rich, jeune tech­nocrate du par­ti démoc­rate, mys­térieuse­ment assas­s­iné l’an dernier en pleine rue, était présen­té par Han­ni­ty comme une plau­si­ble orig­ine des fuites de la cam­pagne Clin­ton. Pas bon pour le scé­nario ubiq­ui­taire de l’ingérence russe…

Les ressources pub­lic­i­taires du pro­gramme Han­ni­ty se sont soudain asséchées. Le jour­nal­iste a dis­paru pen­dant trois jours, lais­sant les Mur­doch mesur­er les con­séquences économiques de son départ… mais béné­fi­ciant de l’initiative Media Equal­iz­er qui lançait au même moment ses con­tre-feux. Han­ni­ty sem­ble avoir survécu…

La réponse du berger à la bergère

Pre­mière cible : Rachel Mad­dows, « alter ego » de Han­ni­ty sur NBC, a vu Media Equi­l­iz­er pub­li­er les coor­don­nées de ses annon­ceurs. Elle a per­du immé­di­ate­ment des plumes. Dans la foulée, ME a lancé un préavis à ses futures cibles (« com­ing attrac­tions »), tout en lançant une cam­pagne de coor­di­na­tion sous le slo­gan #StopTheScalp­ings. Melanie Mor­gan, co-fon­da­trice de ME, pré­cise : « com­bat­tre le feu par le feu…». À ne pas nég­liger : Kel­logg avait retiré l’an dernier sa pub­lic­ité à Breibart. Résul­tat : une grande par­tie de l’important lec­torat Breibart (45 mil­lions) a boy­cotté les pro­duits Kel­logg…

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision