Accueil | Actualités | Médias | Marie-Ève Malouines candidate à la présidence de LCP-AN
Pub­lié le 5 avril 2015 | Éti­quettes : , ,

Marie-Ève Malouines candidate à la présidence de LCP-AN

Deux candidats ont été présélectionnés le 30 mars dernier pour la présidence de la Chaîne Parlementaire - Assemblée Nationale (LCP-AN), a annoncé l'Assemblée Nationale. Il s'agit de l'actuel titulaire du poste, Gérard Leclerc, candidat à sa succession, et de Marie-Ève Malouines, chef du service politique de France Info.

Les deux candidats seront auditionnés le 13 avril par le comité de sélection composé de députés de toute tendance. Le 8 juin, l'un d'eux prendra ses fonctions pour trois nouvelles années. Marie-Ève Malouines, passée par les services politiques de Radio France, France Inter et France Info, collabore déjà à l'émission « Questions d'info » sur LCP-AN. Gérard Leclerc est un ancien des services économiques d'Europe 1, RMC, Antenne 2, puis France 2 et France 3. Il est président de LCP depuis 2009.

Disposant d'un budget de 16,6 millions d'euros en 2014, la chaîne a vu son budget croître de 8.8% alors que son audience plafonne à 0,4% de l'Audimat. Elle emploie néanmoins 70 salariés, tout en ayant recouru en 2013 à 3300 journées d'intermittents ou de pigistes. L'un des chantiers que pourrait avoir à mener le ou la titulaire de la présidence est la fusion avec Public Sénat (18,4 millions d'euros de budget en 2014) qui pourrait faire économiser de 5 à 7 millions d'euros à l’État, une économie bienvenue en ces temps d'austérité forcée.

Crédit photo : France Info

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This