Accueil | Actualités | Médias | Luz et Patrick Pelloux quittent Charlie Hebdo
Pub­lié le 28 septembre 2015 | Éti­quettes : , ,

Luz et Patrick Pelloux quittent Charlie Hebdo

Après le dessinateur Luz, qui a annoncé son départ la semaine dernière, c'est au tour de l'urgentiste Patrick Pelloux de quitter le navire.

Chroniqueur à Charlie Hebdo depuis 12 ans et figure de la rédaction, celui-ci a annoncé son départ sur une radio étudiante, Web7Radio. « Si j'ai décidé d'arrêter d'écrire dans Charlie Hebdo, c'est parce qu'il y a quelque chose qui est terminé », a-t-il estimé.

D'après Zineb El Rhazoui, l'une de ses collègues, Patrick Pelloux devrait quitter définitivement l'hebdomadaire satirique début janvier. « Il y en a d'autres qui vont continuer ce journal et je reste Charlie Hebdo dans l'âme, mais il faut savoir tourner la page un jour », a ajouté l'urgentiste, qui avait été l'un des premiers à arriver sur place après l'attaque meurtrière du 7 janvier.

Expliquant qu'il n'a « plus le courage de continuer chaque semaine », ce dernier a jugé qu'il n'apportait « plus rien » et qu'il quitterait le titre « sans tambours ni trompettes ».

« Aujourd'hui, c'est clair que les choses ne se passent pas bien avec la direction. Patrick fait partie des gens qui sont dans le collimateur depuis des mois », a pour sa part relevé Zineb El Rhazoui, elle-même mise à pied en mai dernier pour avoir contesté la direction du journal.

Crédit photo : Coyau via Wikimedia (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This