Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Luz et Patrick Pelloux quittent Charlie Hebdo

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

28 septembre 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Luz et Patrick Pelloux quittent Charlie Hebdo

Luz et Patrick Pelloux quittent Charlie Hebdo

Temps de lecture : 2 minutes

Après le dessinateur Luz, qui a annoncé son départ la semaine dernière, c’est au tour de l’urgentiste Patrick Pelloux de quitter le navire.

Chroniqueur à Char­lie Heb­do depuis 12 ans et fig­ure de la rédac­tion, celui-ci a annon­cé son départ sur une radio étu­di­ante, Web7Radio. « Si j’ai décidé d’ar­rêter d’écrire dans Char­lie Heb­do, c’est parce qu’il y a quelque chose qui est ter­miné », a‑t-il estimé.

D’après Zineb El Rha­zoui, l’une de ses col­lègues, Patrick Pel­loux devrait quit­ter défini­tive­ment l’heb­do­madaire satirique début jan­vi­er. « Il y en a d’autres qui vont con­tin­uer ce jour­nal et je reste Char­lie Heb­do dans l’âme, mais il faut savoir tourn­er la page un jour », a ajouté l’ur­gen­tiste, qui avait été l’un des pre­miers à arriv­er sur place après l’at­taque meur­trière du 7 janvier.

Expli­quant qu’il n’a « plus le courage de con­tin­uer chaque semaine », ce dernier a jugé qu’il n’ap­por­tait « plus rien » et qu’il quit­terait le titre « sans tam­bours ni trompettes ».

« Aujour­d’hui, c’est clair que les choses ne se passent pas bien avec la direc­tion. Patrick fait par­tie des gens qui sont dans le col­li­ma­teur depuis des mois », a pour sa part relevé Zineb El Rha­zoui, elle-même mise à pied en mai dernier pour avoir con­testé la direc­tion du journal.

Crédit pho­to : Coy­au via Wiki­me­dia (cc)

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés