Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
L’UE envisage la création d’une chaîne russophone atlantiste

11 janvier 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | L’UE envisage la création d’une chaîne russophone atlantiste

L’UE envisage la création d’une chaîne russophone atlantiste

11 janvier 2015

Temps de lecture : < 1 minute

Pour réagir aux chaînes d’information internationales russes, de plus en plus regardées, l’Union Européenne envisagerait la création d’une chaîne russophone atlantiste.

Edgars Rinke­vics, min­istre let­ton des Affaires étrangères, a souligné dans un entre­tien à Buz­zFeed News que « la télévi­sion russe, en par­ti­c­uli­er sur les deux dernières années, a été très agres­sive dans ce qui ne peut plus être con­sid­éré comme des actu­al­ités nor­males ou du jour­nal­isme nor­mal, et il s’agit plus d’une guerre de l’information et de pro­pa­gande. » Et comme les habi­tants des pays de l’ex-Union Sovié­tiques ont pour habi­tude de regarder les chaînes russ­es, l’UE souhaite réa­gir vite.

13 États-mem­bres (pays baltes, scan­di­naves et Pologne) sou­tiendraient ce pro­jet, qui est dans les car­tons depuis une dizaine d’années. Selon M. Rinke­vics, cette chaîne serait des­tinée à dif­fuser des infor­ma­tions « bien con­formes à la réal­ité » (laque­lle ?) et égale­ment de pro­pos­er des diver­tisse­ments, le tout en langue russe.

Sans doute que les objec­tifs affichés cachent égale­ment une volon­té de s’im­mis­cer sur les écrans russ­es pour enray­er la pop­u­lar­ité gran­dis­sante de Vladimir Pou­tine auprès de son peu­ple. Mais le Krem­lin est déjà pré­paré à une telle éven­tu­al­ité : Moscou a d’ores et déjà mis en place une lim­i­ta­tion des investisse­ments étrangers dans les médias russ­es. Aus­si, la Russie va prochaine­ment pour­suiv­re sa poli­tique d’ex­pan­sion médi­a­tique inter­na­tionale en lançant la chaîne Rus­sia Today en ver­sion française.

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés