Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
L’Ojim sur applications mobiles !

17 novembre 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Actualité de l'Ojim | L’Ojim sur applications mobiles !

L’Ojim sur applications mobiles !

Chers lecteurs, depuis 2012, l’Observatoire des Jour­nal­istes et de l’Information Médi­a­tique (OJIM), que je dirige, apporte un éclairage orig­i­nal, indépen­dant des oli­garchies économiques comme des par­tis poli­tiques sur le paysage médi­a­tique. 3000 arti­cles relat­ifs à l’actualité médi­a­tique française, européenne et inter­na­tionale, plus de 100 dossiers, de nom­breuses info­gra­phies, des vidéos et près de 200 por­traits de jour­nal­istes régulière­ment actu­al­isés nous assurent une place de plus en plus prépondérante sur la toile. Nos arti­cles récents sur Georges Soros, sur la cam­pagne prési­den­tielle améri­caine sont large­ment repris.

Dans un souci con­stant d’étendre notre impact en ren­dant nos con­tenus disponibles sur de nom­breuses plate­formes, nous avons lancé en 2015 et 2016 plusieurs appels aux dons pour réalis­er une appli­ca­tion mobile. L’aide finan­cière que nom­bre d’entre vous ont apporté à l’OJIM s’est con­crétisée avec la livrai­son, il y a quelques jours à peine, des applis iOS et Android, qui sont désor­mais gra­tu­ite­ment disponibles au télécharge­ment. Vous les trou­verez sous le menu du site inter­net, à gauche de cette page.

Je remer­cie vive­ment à titre per­son­nel et au nom de nos rédac­teurs tous les dona­teurs qui ont aidé et aident l’OJIM à se dévelop­per, tant sur le fond rédac­tion­nel que sur les aspects formels et tech­niques. À ce sujet, un nou­veau site inter­net est en pré­pa­ra­tion : une mise en page plus claire et des fonc­tion­nal­ités de recherche plus poussées sont au pro­gramme. Notre site est gra­tu­it pour être acces­si­ble au plus grand nom­bre, nous reposons sur l’aide de nos lecteurs. Vous com­prenez que votre aide est tou­jours plus que néces­saire car nous ne dis­posons que de votre sou­tien pour notre péren­nité.

Ensem­ble con­tin­uons.
Claude Chol­let, prési­dent de l’OJIM

Vous pou­vez don­ner via le bou­ton Pay­Pal en bas de cet arti­cle, par chèque à l’ordre de l’Ojim 48 boule­vard de la Bastille 75012 Paris ou par vire­ment via notre RIB ci-dessous :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Béné­fi­ci­aire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

(*pour les rési­dents français, vos dons sont déductibles fis­cale­ment à hau­teur de 66%).

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Abel Mestre

PORTRAIT — Faut-il class­er Abel Mestre dans la caté­gorie jour­nal­iste ? Abel Mestre con­stitue à lui seul un fourre-tout de l’extrême extrême-gauche, allant du stal­in­isme à l’anarchisme en pas­sant par le trot­skisme expéri­men­tal et l’action de rue.

Sophia Aram

PORTRAIT — Issue d’une famille d’o­rig­ine maro­caine, Sophia Aram est née à Ris-Orangis (Essonne) le 29 juin 1973. Sophia Aram s’ini­tie à l’art de l’im­pro­vi­sa­tion dans les étab­lisse­ments sco­laires de Trappes puis au sein de la com­pag­nie « Déclic Théâtre », où elle côtoie Jamel Deb­bouze.

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision