Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
L’International New York Times vise le monde numérique

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

16 octobre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | L’International New York Times vise le monde numérique

L’International New York Times vise le monde numérique

Temps de lecture : < 1 minute

Fondé en 1887 à Paris sous le nom de New York Herald Tribune, le journal destiné aux expatriés américains a été rebaptisé mardi dernier, 15 octobre.

Déjà renom­mé Inter­na­tion­al Her­ald Tri­bune en 1966 après l’ar­rêt de l’édi­tion newyorkaise du New York Her­ald, le quo­ti­di­en édité à Paris pren­dra le nom d’Inter­na­tion­al New York Times. Depuis 2003, il est détenu exclu­sive­ment par le New York Times, qui entend en faire son bras armé à l’in­ter­na­tion­al. Il reste basé à Paris mais un redé­ploiement est prévu à Lon­dres et en Asie. En out­re, les 25 bureaux du NYT seront désor­mais coor­don­nés depuis la France.

L’an dernier, l’Inter­na­tion­al Her­ald Tri­bune été dif­fusé à 224 771 exem­plaires. Mais sa nou­velle ver­sion va s’accompagner d’un nou­veau cap : se recen­tr­er sur le numérique. Un site web est prévu, des­tiné notam­ment aux hommes d’af­faires qui voy­a­gent à l’international.

Crédit pho­to : DR