Accueil | Actualités | Médias | Libération week-end change de une
Pub­lié le 5 septembre 2013 | Éti­quettes : , , ,

Libération week-end change de une

Libération se moque de L'Express

"Libération. L'avenir est entre vos mains"

Libération a prévu de changer sa une du week-end, à compter du 14 septembre prochain. En attendant, pour faire « monter la sauce », le quotidien a lancé une campagne de pub sur son compte Twitter.

Le journal y moque avec humour les « marronniers » de la presse en pastichant les unes de ses confrères. Sous la fausse une, un message : « 14 septembre. Libé week-end se transforme. Rassurez-vous, il ne ressemblera pas à ça », suivi du nouveau slogan du journal : « Libération : l’avenir est entre vos mains ».

Ainsi, L'Express a eu droit à sa une sur « le mal de dos chez les francs-maçons » et Marianne, à une parodie sur « la vie sexuelle des templiers »... On attend la prochaine avec impatience !

Réponse du berger à la bergère (ou du publiciste au communicant), L'Express en a profité pour twitter sa une de la semaine prochaine, sur « les turpitudes de la Sarkozie »...

Source : Le Huffington Post

Crédit photo : Libération / montage Ojim (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux