Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Libération au régime sec ou pire ?

16 octobre 2012

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Libération au régime sec ou pire ?

Libération au régime sec ou pire ?

Depuis 2006 le quo­ti­di­en parisien Libéra­tion vit sous le régime d’une procé­dure de sauve­g­arde. Bruno Ledoux (Fon­cière Col­bert), pro­prié­taire des locaux de Libéra­tion rue Bel­langer a déjà ver­sé plus de 5 mil­lions d’euros sans pour autant pou­voir ren­tr­er dans la hold­ing de tête qui coiffe le jour­nal. Libéra­tion ne survit que grâce aux aides de l’État à la presse qui dépassent les 6 mil­lions d’euros par an, encore ces aides n’incluent elles pas les aides indi­rectes (détax­a­tion du papi­er, aide au portage etc). Édouard de Roth­schild sem­ble un peu fatigué de sa danseuse de presse.

Alors qui vien­dra au sec­ours du quo­ti­di­en ? Matthieu Pigasse déjà action­naire du Monde ? Un cheva­lier blanc ? Bernard Tapie ? Ou l’État par des aban­dons de créances sociales ? Les nuages s’amoncellent sur la tête de Nico­las Demor­and dont la « une » sur Bernard Arnault n’a pas fait l’unanimité sans compter les grèves à répéti­tion du dis­trib­u­teur Presstal­is dont le sort n’est tou­jours pas réglé.

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.