Accueil | Actualités | Médias | Les programmes bientôt détenus (aussi) par les chaînes ?
Pub­lié le 3 octobre 2013 | Éti­quettes : ,

Les programmes bientôt détenus (aussi) par les chaînes ?

La loi sur l'audiovisuel, qui va bientôt être discutée au Sénat, va apporter quelques changements.

Entre autres : les parts de coproduction des programmes que les chaînes financent. Car actuellement, la chaîne a beau financer 90 % du programme, le producteur en reste le seul propriétaire. Une règle que beaucoup aimeraient voir changer, et surtout les chaînes.

Avec l'exemple du programme court humoristique « Un gars, une fille », qui rencontre un beau succès sur M6 alors qu'il avait été financé par France Télévisions, les chaînes ont parfois la désagréable impression d'investir pour la concurrence.

Le sénateur Jean-Pierre Plancade, qui avait rendu un rapport saignant sur les relations entre producteurs-diffuseurs, a donc déposé un amendement en mai dernier. Tout ceci sera discuté dans les prochains jours.

Crédit photo : Romain Vincens via Wikimédia (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.