Accueil | Actualités | Médias | Les programmes bientôt détenus (aussi) par les chaînes ?
Pub­lié le 3 octobre 2013 | Éti­quettes : ,

Les programmes bientôt détenus (aussi) par les chaînes ?

La loi sur l'audiovisuel, qui va bientôt être discutée au Sénat, va apporter quelques changements.

Entre autres : les parts de coproduction des programmes que les chaînes financent. Car actuellement, la chaîne a beau financer 90 % du programme, le producteur en reste le seul propriétaire. Une règle que beaucoup aimeraient voir changer, et surtout les chaînes.

Avec l'exemple du programme court humoristique « Un gars, une fille », qui rencontre un beau succès sur M6 alors qu'il avait été financé par France Télévisions, les chaînes ont parfois la désagréable impression d'investir pour la concurrence.

Le sénateur Jean-Pierre Plancade, qui avait rendu un rapport saignant sur les relations entre producteurs-diffuseurs, a donc déposé un amendement en mai dernier. Tout ceci sera discuté dans les prochains jours.

Crédit photo : Romain Vincens via Wikimédia (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux