Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Les peuples fondateurs de l’Europe : le nouveau Hors-série de la NRH

9 décembre 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Les peuples fondateurs de l’Europe : le nouveau Hors-série de la NRH

Les peuples fondateurs de l’Europe : le nouveau Hors-série de la NRH

Les revues historiques ont le vent en poupe. Parmi elles, la NRH se distingue par sa qualité et ses préoccupations permettant une meilleure compréhension du présent.

Les peuples fondateurs de l’Europe : le nouveau Hors-série de la NRH

Les peu­ples fon­da­teurs de l’Europe : le nou­veau Hors-série de la NRH

Elle sort un numéro spé­cial qu’il faut lire pour com­pren­dre d’où nous venons et qui nous sommes.

Le marché des revues his­toriques con­tin­ue à se dévelop­per avec l’arrivée de nou­veaux entrants. Si le groupe Sophia Pub­li­ca­tions de Mau­rice Szafran (qui édite notam­ment His­to­ria et L’Histoire) a été mis en règle­ment judi­ci­aire pour faciliter son redresse­ment, de très nom­breuses revues ont été mis­es sur le marché au cours des dernières années. Ces revues sont sou­vent spé­cial­isées sur un seg­ment par­ti­c­uli­er : his­toire de la pre­mière guerre ou de la sec­onde guerre mon­di­ale, his­toire mil­i­taire, revues sur les batailles, etc. Mais elles peu­vent aus­si éman­er d’un grand groupe qui souhaite être présent sur un marché dont il était absent, Le Figaro His­toire en est un par­fait exem­ple. La Nou­velle Revue d’Histoire (NRH) représente un exem­ple atyp­ique et intéres­sant dans ce panora­ma des revues his­toriques.

Créée en 2005, la revue vient de fêter ses dix ans avec 81 numéros à la clé. Abor­dant des sujets clas­siques (Louis XIV), ou plus polémiques (scan­dales financiers, cor­rup­tion poli­tique), La Nou­velle Revue d’Histoire expose évidem­ment les faits mais entre­prend égale­ment de les expli­quer, sans nég­liger aucun point de vue, à l’inverse d’autres revues par­fois trop par­ti­sanes. Au final, ce sont la plu­part du temps des numéros rich­es et com­plets qui per­me­t­tent de com­pren­dre le passé, et ain­si d’éclairer le présent. La NRH pub­lie égale­ment des numéros « Hors-série », lesquels font le point sur les con­nais­sances his­toriques et en renou­vel­lent l’analyse. Après les très beaux numéros sur « le sui­cide de l’Europe » en 1914, « les con­quêtes et les sociétés colo­niales » et « l’éternel retour de la guerre », un nou­veau numéro spé­cial sort ces jours-ci en kiosque, entière­ment con­sacré aux « peu­ples fon­da­teurs de l’Europe ».

À l’heure où les Européens tra­versent une crise iden­ti­taire au point de douter d’eux-mêmes, à l’heure où une cer­taine élite veut nous couper de toute racine et nous expurg­er du « poi­son » de l’histoire, ce numéro qui explore méthodique­ment nos orig­ines a le mérite de nous rap­pel­er d’où nous venons, et par con­séquent qui nous sommes.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.