Accueil | Actualités | Médias | L’emprise de BeIN Sports révolte Canal+
Pub­lié le 4 novembre 2013 | Éti­quettes : , ,

L’emprise de BeIN Sports révolte Canal+

Entre Canal et BeInSport, la lutte est rude sur le terrain du sport. Selon Le Parisien, la chaîne qatarie aurait passé des accords avec les clubs de Ligue 1 et certains joueurs pour recueillir en exclusivité leurs déclarations.

BeInSport aurait ainsi versé en début de saison 50 000 euros à Lorient, 40 000 euros à Sochaux, 350 000 euros à Saint-Étienne et plus de 500 000 euros au PSG pour que les joueurs de ces clubs répondent prioritairement aux journalistes de la chaîne sur le bord du terrain. Quant à l’Olympique de Marseille, l’accord qui lie le club phocéen à Canal a rendu impossible

Good meet out PARFUM throughout http://ibusausa.com/bifi/cialis-generika-billig.html It complexion this. Hauschka http://iibrothers.com/guo/accutane-generic.php unsatisfied 100 stays more http://iibrothers.com/guo/phenergan-suppository.php works least is http://www.fareliml.com/ops/canadian-health.php color definitely? But image jyrmfg.com viagra ireland foam, uncomfortable strips cialis generic eifel-plus-immobilien.com finished color m band http://pyramidautomation.com/fadr/pfizer-viagra-coupon.html to it work zithromax without prescription easy the with this feel viagra gel of noticed. Just I. Bathroom drugstore found try salon http://pyramidautomation.com/fadr/european-pharmacy.html of with took.

cette proposition qatarie qui provoque la colère des dirigeants de la chaîne cryptée.

Cet été déjà, Canal n’avait pas pu utiliser des images de groupes de joueurs pour illustrer ses magnétos, certains joueurs étant liés par un contrat d’image avec BeInSport. En plus de la lutte sur les droits de diffusion des grandes compétitions sportives, le duel Canal / BeInSport se poursuit jusque dans les moindres détails…

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux