Accueil | Actualités | Médias | Le tableau des aides à la presse publié
Pub­lié le 17 décembre 2013 | Éti­quettes : , , ,

Le tableau des aides à la presse publié

Dans le but de faire « une place la plus large possible à la transparence », le ministère de la Culture a publié jeudi dernier sur son site internet le montant total des aides versées à la presse en 2012.

Ainsi peut-on voir la liste de 200 titres qui bénéficient de ces aides publiques. En tête du classement, Le Monde et Le Figaro sont les mieux dotés avec respectivement 18,6 et 18,2 millions d’euros. Viennent ensuite le quotidien régional Ouest-France (11,9 millions), La Croix (10,7 millions), le titre du groupe Le Monde Télérama (10,3 millions), Libération (10 millions), Aujourd'hui en France (9,3 millions), Le Nouvel Observateur (9,3 millions) L'Express (7,2 millions) et Télé 7 jours (6,9 millions). Les « pure player », titres exclusivement sur internet, restent en bas du classement, comme Slate.fr qui est, par exemple, 194ème avec 166 524 euros d’aides.

Selon le ministère de la Culture, ces aides sont calculées en fonction du nombre d’exemplaires diffusés afin de « mettre en lien les volumes d'aides en euros avec le nombre de tirages de chaque titre ». Elles sont aussi bien directes, indirectes (aides postales) ou encore aux tiers (SNCF…).

La Cour des comptes a vivement critiqué le montant de ces aides depuis que celles-ci ont doublé en 2008. La Cour des comptes estime que le plan d'aide déployé entre 2009 et 2011, qui peut être estimé à 5 milliards d'euros, a été « peu efficace » et entraîne inévitablement une inquiétante situation de « dépendance » pour le secteur.

Lire aussi : L’Humanité financé par les impôts

Crédit photo : gelinh via Flickr (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux