Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le tableau des aides à la presse publié
Publié le 

17 décembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Le tableau des aides à la presse publié

Le tableau des aides à la presse publié

Dans le but de faire « une place la plus large possible à la transparence », le ministère de la Culture a publié jeudi dernier sur son site internet le montant total des aides versées à la presse en 2012.

Ain­si peut-on voir la liste de 200 titres qui béné­fi­cient de ces aides publiques. En tête du classe­ment, Le Monde et Le Figaro sont les mieux dotés avec respec­tive­ment 18,6 et 18,2 mil­lions d’euros. Vien­nent ensuite le quo­ti­di­en région­al Ouest-France (11,9 mil­lions), La Croix (10,7 mil­lions), le titre du groupe Le Monde Téléra­ma (10,3 mil­lions), Libéra­tion (10 mil­lions), Aujour­d’hui en France (9,3 mil­lions), Le Nou­v­el Obser­va­teur (9,3 mil­lions) L’Ex­press (7,2 mil­lions) et Télé 7 jours (6,9 mil­lions). Les « pure play­er », titres exclu­sive­ment sur inter­net, restent en bas du classe­ment, comme Slate.fr qui est, par exem­ple, 194ème avec 166 524 euros d’aides.

Selon le min­istère de la Cul­ture, ces aides sont cal­culées en fonc­tion du nom­bre d’exemplaires dif­fusés afin de « met­tre en lien les vol­umes d’aides en euros avec le nom­bre de tirages de chaque titre ». Elles sont aus­si bien directes, indi­rectes (aides postales) ou encore aux tiers (SNCF…).

La Cour des comptes a vive­ment cri­tiqué le mon­tant de ces aides depuis que celles-ci ont dou­blé en 2008. La Cour des comptes estime que le plan d’aide déployé entre 2009 et 2011, qui peut être estimé à 5 mil­liards d’eu­ros, a été « peu effi­cace » et entraîne inévitable­ment une inquié­tante sit­u­a­tion de « dépen­dance » pour le secteur.

Lire aussi : L’Humanité financé par les impôts

Crédit pho­to : gelinh via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision