Accueil | Actualités | Médias | Le SMSP constitue son conseil d’administration
Pub­lié le 19 mars 2013 | Éti­quettes : , ,

Le SMSP constitue son conseil d’administration

Le Syndicat des médias de service public (SMSP), fondé en 2012, vient de constituer, sous la présidence de Rémy Pflimlin, son conseil d’administration.

Voici sa composition : Rémy Pflimlin, président ; Marie-Christine Saragosse, représentant l’AEF ; Véronique Cayla, représentant Arte France ; Patrice Papet, Martin Ajdari, Murielle Charles, Augustin Hoareau et Stéphanie Martin, représentants France Télévisions ; Mathieu Gallet, représentant l’INA ; Jean-Luc Hees, Catherine Sueur et Christian Mettot, représentants Radio France ; Thomas Derobe, représentant TV5 Monde. Le bureau syndical est composé de Philippe Cier, délégué général, et de Céline Sautel, trésorière.

Créé en novembre 2012, le SMSC rassemble France Télévisions, Arte France, Audiovisuel Extérieur de la France (AEF), l’Institut national de l’audiovisuel (INA), Radio France et TV5 Monde. Il est destiné à « répondre aux mutations technologiques et industrielles importantes que connait le secteur audiovisuel depuis plusieurs années », mais aussi à « défendre les droits ainsi que les intérêts matériels et moraux de ses membres et d’assurer leur représentation, en particulier dans le domaine social ».

Crédit photo : capture d'écran vidéo France 4 via Youtube (DR)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.