Accueil | Actualités | Médias | Les recyclées de D8
Pub­lié le 13 octobre 2012 | Éti­quettes : , ,

Les recyclées de D8

Ce pourrait être "le Club des cinq le retour" ou "Femmes en difficulté recherchent visibilité honorable." D8 recycle les anciennes gloires au chômage comme la pétulante Roselyne Bachelot (retraite d'ancien ministre et d'ancien député, n'envoyez pas de dons), la belle Laurence Ferrari (exilée des sunlights de TF1) ou parfois un peu chahutées comme la douce Audrey Pulvar (mais si, vous savez, la femme de...) et d'autres moins connues. Le magazine Ragemag salue cette œuvre de charité en termes choisis.

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux