Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Le portage, avenir de la presse quotidienne en France ?

29 octobre 2012

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Le portage, avenir de la presse quotidienne en France ?

Le portage, avenir de la presse quotidienne en France ?

29 octobre 2012

Temps de lecture : < 1 minute

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €, un don de 100 € revient à 34 €.

Une étude par­lemen­taire récente se penche sur les dif­férents modes de dis­tri­b­u­tion de la presse quo­ti­di­enne. Un pre­mier con­stat, la France ne dis­pose que d’un point de vente pour 2 000 habi­tants con­tre un pour 800 en Alle­magne, encore peut-on con­stater chaque jour la dis­pari­tion des kiosques dans nos grandes villes. Deux­ième con­stat le portage à domi­cile ne représente que moins de 20% de la dis­tri­b­u­tion de la PQN (presse quo­ti­di­enne nationale) con­tre 60% en Alle­magne et… 88% en Hol­lande. Troisième con­stat la PQR (presse quo­ti­di­enne régionale) qui résiste mieux utilise plus le portage à hau­teur de 50% et avec des pointes à 73% pour un titre phare comme Le Télé­gramme de Brest, un des rares quo­ti­di­ens qui se por­tent bien. Du côté des « grands titres », Le Monde n’est porté que pour 15% de ses ventes et Libéra­tion pour moins de 10%. Prob­lème, le bud­get d’aide à la presse pour 2013 ne con­sacre que 38 mil­lions d’eu­ros d’aide au portage con­tre 249 mil­lions d’eu­ros pour l’aide à la dis­tri­b­u­tion postale.

Source : rap­port par­lemen­taire, Michel Fran­caix, évo­lu­tion des aides à la presse en 2013.

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés